GP20 : Dovi et Petrucci veulent « quelque chose de plus »



Si Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci reconnaissent des progrès sur la nouvelle Ducati, ils demandent d’autres améliorations pour résoudre leurs problèmes dans les virages.

À chaque constructeur son point faible. Chez Yamaha, le moteur et la vitesse de pointe sont l’obsession des pilotes, qui aimeraient avoir la même puissance que celle dont bénéficient les Ducatistes. Mais chez Ducati, on chiperait bien à la marque japonaise la maniabilité de sa machine.

En 2019, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci ont montré des difficultés à bien virer sur les circuits sinueux avec la Desmosedici GP19. Une « limite » a été atteinte, disaient-il après le Grand Prix d’Allemagne, au Sachsenring. Pour parer à ce problème, un nouveau châssis va être introduit en 2020.

Andrea Dovizioso a pu en tester la première version lors des tests de Valence et de Jerez. Il juge le travail « très intéressant » et confirme que des progrès ont été faits. « Mais on a clairement besoin de quelque chose de plus, parce que la vitesse actuelle n’est pas suffisante pour jouer le titre », indique-t-il au média officiel du championnat MotoGP.

La différence entre les deux châssis étant conséquente, l’Italien se donne du temps pour « l’étudier, le comprendre et mieux analyser les retours apportés. On aimerait progresser un peu plus en milieu de virage, mais on a progressé alors c’est positif. Il sera très important de comprendre pourquoi il y a eu une amélioration, pour pouvoir progresser encore plus. Parfois l’amélioration est infime, mais si on comprend pourquoi, alors on peut avoir de la marge pour faire de plus grands progrès ».

Petrucci sur la même ligne

Le bilan de son coéquipier Danilo Petrucci est assez similaire, même si le vainqueur du Grand Prix d’Italie 2019 n’a pas bénéficié du même temps de roulage. Il n’a effectué que 10 tours à Valence, affaibli par une inflammation à l’épaule. Une semaine plus tard, 58 tours ont pu être bouclés à Jerez.

Sur la piste andalouse, il s’est concentré sur le choix des nouvelles pièces qui devront être utilisées. « Nous n’avons pas de point négatif avec elles, mais il nous faut quelque chose de plus », confirme-t-il. « Je regarde le côté positif des choses et la moto n’a pas régressé, elle s’améliore et c’est positif. On a trouvé quelque chose, mais il nous faut d’autres progrès. »

Tardozzi reconnaît « une limite à dépasser » chez Ducati

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] GP20 : Dovi et Petrucci veulent « quelque chose de plus » […]

[…] GP20 : Dovi et Petrucci veulent « quelque chose de plus » […]