Gresini continuera en 2022, même sans Aprilia



Aprilia a prévu de s’inscrire comme équipe d’usine MotoGP en 2022. Cela pourrait mener à la fin de sa collaboration avec la structure Gresini. Mais cette dernière entend bien rester en catégorie reine, même si c’est avec une autre marque.

Aprilia a fait son retour en MotoGP en 2015 en unissant ses forces avec Gresini Racing. L’Aprilia Racing Team Gresini est une équipe satellite. Des six constructeurs présents dans la catégorie, la marque italienne est la seule à ne pas posséder une équipe d’usine, comme Ducati (Ducati Team), Honda (Repsol Honda Team), KTM (Red Bull KTM Factory Racing), Suzuki (Team Suzuki Ecstar) et Yamaha (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Le deal Aprilia-Gresini prendra fin à l’issue de la saison 2021. En 2022, la firme de Noale disposera de sa propre équipe d’usine. On ne sait pas encore si cela se fera en collaboration avec la structure de Fausto Gresini, ou si leur travail commun s’arrêtera fin 2021.

Mais pour Gresini Racing, pas question d’arrêter là l’aventure MotoGP, initiée en 2002 après une première tentative en 500cc à la fin des années 90. « Aprilia a le désir d’entrer directement en tant qu’usine, nous verrons si nous pouvons continuer ensemble ou si nos chemins se sépareront. Nous allons continuer à être en MotoGP et c’est la chose la plus importante pour moi », affirme Fausto Gresini à Motosprint.

La disponibilité de Gresini Racing sur le marché pourrait permettre à un autre constructeur de disposer une équipe satellite. Par exemple Suzuki, qui a toujours en projet l’ouverture d’une deuxième équipe en MotoGP. Jusqu’à présent, Gresini a travaillé avec Honda (1997-1998 ; 2002-2014) et Aprilia (2015-2021).

Mais avant de penser à 2022, il y a le présent et la saison qui arrive, avec l’espoir suscité par la nouvelle RS-GP. « Ce projet m’a toujours rendu très fier. Nous sommes la première ‘équipe indépendante’ à représenter une usine et nous serons ensemble jusqu’à 2021, au moins. Ce n’est pas comme quand nous étions chez Honda, que nous étions une équipe satellite avec des motos officielles. Ici nous avons une gestion plus directe, même avec la supervision de l’usine. Cette année arrive une nouvelle moto, il y a beaucoup de désir d’être compétitif. Nous espérons que nous pourrons récolter les fruits de ce travail. »

Une deuxième équipe Suzuki ? Toujours d’actualité

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de