Iannone-2021 : Albesiano veut le garder et contrer Ducati



« Je ne sais pas s’il y a de réelles intentions de le prendre, mais j’espère qu’il restera avec nous et je sais qu’il veut rester. » Romano Albesiano, directeur technique d’Aprilia MotoGP.

Il ne faut jamais insulter l’avenir, et Ducati ne ferme pas totalement la porte à l’idée d’un retour d’Andrea Iannone. Certes, le team officiel a déjà de nombreux candidats. Et l’Italien, bientôt âgé de 31 ans, ne correspond pas au programme actuel de l’équipe satellite Pramac – recruter et faire évoluer de jeunes pilotes. Mais le potentiel d’Andrea Iannone, ses bonnes relations avec certains cadres de Ducati et la sensation d’avoir une mission à terminer, font que l’hypothèse n’est pas écartée. Ni par Francesco Guidotti (team-manager Pramac Racing), ni par Paolo Ciabatti (directeur sportif Ducati Corse).

Mais pour l’heure, le vainqueur du Grand Prix d’Autriche 2016 est dans les rangs de l’Aprilia Racing Team Gresini. Son contrat s’arrête fin 2020 mais chez Aprilia, on penche pour essayer de le prolonger. C’est en tout cas le souhait du directeur technique, Romano Albesiano, confié à Gpone : « Je crois que tous les team-managers voudraient Andrea Iannone comme pilote. Je ne sais pas s’il y a de réelles intentions de le prendre (chez Ducati), j’espère qu’il restera avec nous et je sais qu’il ne veut pas changer continuellement de moto, il veut rester. Je suis désolé qu’il n’ait pas encore pu essayer la nouvelle moto parce que je pense qu’il l’aimerait beaucoup. »

Suspendu suite à un contrôle positif en novembre 2019, Andrea Iannone n’est pas censé pouvoir courir avant juin 2021. Cela compliquerait sa situation sur le marché des transferts. Mais l’Italien a prévu de faire appel devant le Tribunal arbitral du sport, avec de bons espoirs d’être blanchi de toute suspension. Aprilia le soutient dans sa défense.

Pour 2021, Romano Albesiano envisage de poursuivre avec le même duo qu’en 2019 et 2020, bien que cette question soit entre les mains du team-manager, Massimo Rivola. « J’espère pouvoir continuer avec nos pilotes, ils sont excellents. Aleix (Espargaro) fait partie de notre famille, Andrea (Iannone) nous a rejoints récemment et nous ne pouvons sas cacher que sa première année ne fut pas aussi bonne qu’attendu. Mais il a montre un grand potentiel à certaines occasions et je crois en la continuité. Pour moi ce sont deux types fantastiques. Il y a beaucoup de différences entre les deux. Iannone est fort pour tourner, alors qu’Espargaro l’est au freinage et il ouvre les gaz tôt. Andrea cherche un style de pilotage plus géré par l’électronique, tandis qu’Aleix a pris un chemin différent et est habitué à gérer les gaz de façon plus directe. Je peux dire qu’Aleix pardonne plus, il s’adapte beaucoup à la moto. »

Gresini : « La carrière de Iannone est en danger »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de