« Ils ont contaminé notre sport » : Simoncelli attaque les commissaires FIM



Les critiques pleuvent contre les commissaires FIM du MotoGP, mis en porte-à-faux par leurs décisions des dernières semaines –  sanctions contre plusieurs pilotes Moto3 d’un coup à l’arrivée du GP d’Autriche, contre Johann Zarco à Brno puis Spielberg, contre Jorge Martin vainqueur déclassé en Moto2 (…). Le patron de l’équipe SIC58 Squadra Corse, Paolo Simoncelli, publie un texte dans lequel il les d’incompétents, arrogants et superficiels, transformant les Grands Prix en « courses de Playstation ».

« 640 km pour rentrer chez moi depuis Spielberg avec des milliers de pensées et de questions, me mordant la langue en essayant de ne pas dire des choses inappropriées en parlant au téléphone avec des journalistes ou des amis des courses de dimanche, que je ferais mieux d’appeler ‘courses de Playstation’.

Je ne sais pas quel adjectif ou quel mot serait le plus approprié pour définir les trois hommes qui décident du destin de ces pions entre leurs mains, qui ne sont plus considérés comme des pilotes. Qui doit gagner, qui doit perdre. Qui doit faire la fête, qui doit pleurer. Les règles concernant où et quand vous pouvez passer sur la zone verte (qui est déjà mauvaise et doit être modifiée) sont toujours ajustées à leur guise, ruinant le travail effectué par les équipes et les rêves des pilotes, qui se battent chaque week-end pour inscrire leur nom sur la plus haute marche du podium, pour rester à jamais dans l’histoire du MotoGP.

Ces personnes, conscientes de leur pouvoir, masquent leur incompétence avec arrogance et superficialité, prenant même parfois des décisions inappropriées et absurdes, faussant les résultats de toutes les courses Moto3, Moto2 et MotoGP. Et quand ils fournissent des excuses inutiles, nous aimerions tous entrer dans leur bureau pour leur dire ‘quelques trucs’, ou taper du poing sur leur table pour imposer notre thèse ; mais voilà, les ‘règles anti-Covid19’ nous interdisent de le faire… Je ne dirai pas que ‘ces règles les sauvent’ car cela aura l’air d’une menace.

Voilà finalement le bon mot que je cherchais, qui semble fait exactement pour eux : ‘Les Intouchables’ !

Ces gens, qui marchent fièrement, les épaules droites et la poitrine haute où l’on peut repérer le logo de la FIM, tant qu’ils ne nous écouteront pas, tant qu’ils ne changeront pas les règles en les rendant plus claires et tant qu’ils n’auront pas un comportement plus transparent, ils ne feront que porter atteinte à notre travail. Et même avec tous les tampons négatifs, ils resteront ‘les infecteurs’, ceux qui ont contaminé notre incroyable sport.

Ils auront dans leurs mains la responsabilité d’avoir compromis notre ‘seule et unique’ passion, le seul sport qui, dans le monde fake d’aujourd’hui, était sain et propre.

-PaoloSic58- »

Styrie, Martin : « J’ai gagné, mais pas selon la Direction de course »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] « Ils ont contaminé notre sport » : Simoncelli attaque les commissaires FIM […]

[…] « Ils ont contaminé notre sport » : Simoncelli attaque les commissaires FIM […]

[…] « Ils ont contaminé notre sport » : Simoncelli attaque les commissaires FIM […]

[…] « Ils ont contaminé notre sport » : Simoncelli attaque les commissaires FIM […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store