« Incertain, chaotique » : Marc Marquez raconte son hiver



Marc Marquez remontera sur sa Honda RC213V le 5 février à Sepang, une première depuis sa victoire de Misano, le 24 octobre. Accident, vision double, convalescence, doutes, reprise : l’octuple champion du monde a passé « un nouvel hiver difficile ». Avant de partir pour la Malaisie, il s’est exprimé à ses fans dans un texte publié sur son blog Repsol. Le voici traduit par nos soins.

Marc Marquez : « Bonjour à tous ! Cela fait quelques mois que je n’ai pas partagé un moment avec vous, et durant tout ce temps, il s’est passé beaucoup de choses. Si je devais choisir un mot pour définir mon hiver, je ne saurais lequel. La vérité est qu’il y a eu beaucoup d’incertitudes, ça a parfois été un peu chaotique, mais cela peut peut-être se résumer au fait que ce fut un autre hiver difficile. Il y a des moments où je ne savais pas quand je pourrais reprendre la course, ou si je pourrais à nouveau le faire à cause de la diplopie. Ces derniers mois ont été vraiment durs. C’est difficile de mener une vie normale avec la vision double, et j’avais besoin d’être à la maison, donc c’était assez inconfortable. »

« Le Dr Sánchez Dalmau, mon médecin de confiance qui m’a également aidé en 2012, m’a conseillé de faire un traitement conservateur qui demandait du temps et de la patience. Et c’est ce que j’ai fait. Grâce à ses conseils, la guérison a été très réussie et j’ai pu récupérer la vue. Je suis très reconnaissant envers les médecins et ‘kinés’ qui m’ont soigné, ainsi qu’à toute ma famille et mon équipe qui m’ont aidé dans ces moments difficiles. Ensemble, ils m’ont permis d’aborder la pré-saison MotoGP dans de bonnes conditions. »

« Durant l’hiver, j’ai fait une escapade à Grenade avec mes amis, qui m’a vraiment beaucoup aidé à me déconnecter de tout. C’était quelque chose que je n’avais pas prévu, une chose du jour au lendemain, ‘allons-y’. J’étouffais d’être à la maison et les amis ont parfaitement répondu au programme. »

« Ces derniers mois, je n’ai pas pu m’entraîner comme j’aurais dû. Mais quand, à la mi-janvier, le Dr Sánchez m’a donné le feu vert pour pouvoir monter sur une moto, j’ai immédiatement intensifié l’entraînement pour atteindre les tests de pré-saison dans la meilleure forme possible. Durant ces semaines j’ai pu faire du motocross, rouler en CBR 600, faire du karting… Au début j’avais des courbatures, mais je me sentais à chaque fois mieux. »

« Les tests de Sepang m’aideront à voir comment je suis physiquement, et surtout comment va mon bras comparé à l’année dernière. Cela servira également à voir le travail que le HRC a fait avec la nouvelle moto, et où nous en sommes. »

« De plus, j’attends avec impatience la chaleur en Malaisie, car je déteste le froid, donc j’ai hâte d’y retourner et de reprendre la routine d’athlète. J’ai vraiment hâte de monter sur la MotoGP ; rien que de penser à ce moment, j’en ai la chair de poule. Heureusement, il reste peu de temps avant de commencer et profiter. »

« Salutations et merci pour votre soutien ! »

✪ GP-Inside veut vous faire vivre la saison 2022 avec des milliers d’articles, informations, interviews, analyses et nouveautés. Aidez-nous à financer notre travail en rejoignant les abonnés Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (site 100 % sans pub, intégralité du contenu, cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre équipe & soutenez un média moto professionnel de qualité. Merci ! Devenir Premium

Les Marquez ajoutent le karting à leur entraînement

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] « Incertain, chaotique » : Marc Marquez raconte son hiver […]