« J’aime le circuit » : Quartararo favori en Catalogne



Vainqueur à Montmelo l’an dernier, et au Mugello il y a quelques jours, Fabio Quartararo a le statut d’homme à battre en ce week-end de Grand Prix de Catalogne.

Premier podium en CEV Moto3 en 2013, double-victoire en CEV Moto3 en 2014, première victoire en Moto2 en 2018, deuxième pole et premier podium en MotoGP en 2019, victoire en MotoGP en 2020 : les résultats de Fabio Quartararo au circuit de Barcelone-Catalogne parlent d’eux-mêmes. Rajoutez à cela le fait qu’il a gagné trois des six premières courses cette saison, qu’il vient de s’imposer au Mugello et qu’il dirige le championnat avec 24 points d’avance, et vous avez là le favori du Grand Prix de Catalogne.

Ce septième rendez-vous de la saison offre au Français une occasion importante d’augmenter son avantage sur ses adversaires. Une météo capricieuse pourrait contrecarrer ses plans, mais sur le papier, il est bien l’homme à battre ce week-end.

« J’ai vraiment hâte d’être à cette prochaine épreuve de Catalogne. C’est un peu triste à dire, mais d’une certaine manière, j’espère oublier le week-end dernier, introduit-il. Bien que j’ai fait l’une des meilleures courses de ma vie, c’était un dimanche noir. Bien sûr, nous continuerons à nous souvenir de Jason, mais je suis prêt pour débuter un nouveau week-end de course. J’aime le circuit, j’y ai gagné l’an dernier avec Yamaha, donc je pense que nous pouvons faire du bon travail. »

Son coéquipier Maverick Viñales est lui dans une situation totalement différente, avec cinq courses consécutives sans podium et une irrégularité qui a gâché son premier tiers de championnat, en dépit d’un succès inaugural au Qatar. L’homme de Rosas va tenter de trouver des solutions à domicile.

« Le Grand Prix d’Italie est un week-end à oublier, pour plusieurs raisons. Mes pensées sont toujours avec les amis, la famille et le team de Jason, mais nous devons aussi franchir de sérieux caps ce week-end. Nous allons continuer à travailler pour comprendre ce qui fonctionne et ne fonctionne pas pour nous, et pourquoi. Il est déjà arrivé quelques fois que je sois rapide aux essais, mais qu’ensuite je perde soudainement ce feeling avec la moto dans le week-end. Nous avons besoin de progresser pour trouver de bons réglages dès les deux premières séances d’essais libres. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Mat83140
11 jours il y a

Effectivement je dirai aussi que Fabio est le pilote a battre mais pas que sur Barcelone !!!! Niveau pilotage il est vraiment au dessus du lot, avec une moto moins performante, il est toujours devant !!! meme sur des circuit comme le MUGELLO ou les machines comme DUCATI ont ete donnees comme LARGEMENT FAVORITES par rapport a leurs performances notamment en vitesse de pointe, et pourtant en course Fabio creusait meme l’ecart…. Il a juste un pilotage AU LASER IL EST PARFAIT!!!!! Un mental d’acier!!!! La seule faiblesse a ce jour de Fabio est LA METEO !!! Encore que meme… Lire la suite »