Japon : Alex Marquez garde une avance confortable



La 6e place d’Alex Marquez à Motegi n’est pas un si mauvais résultat. L’Espagnol a marqué des points importants et a fait un pas de plus vers le titre. 

Son frère, Marc Marquez, le lui a dit en guise de conseil : « Une course, ce n’est ni la fin de la guerre, ni celle du championnat. » En d’autres termes : si tu es leader du classement général, ne tente pas le tout pour le tout pour remporter un Grand Prix, au risque de chuter et de tout perdre. Il faut savoir être calme, patient, et parfois rendre un peu la main pour marquer des points importants.

Au Japon, Alex Marquez a été mis en difficulté pendant la course. À plusieurs reprises, il a commis de petites erreurs. Mais il ne s’est pas enflammé, n’est pas tombé, s’est résolu a laissé partir ceux qui étaient plus rapides que lui, et a coupé l’arrivée au 6e rang. Comment interpréter ce résultat ?

Sur le plan du classement général, le pilote Marc VDS ne fait pas une mauvaise opération. Avant le départ, Alex Marquez avait 40 points d’avance sur le second, Augusto Fernandez ; il en a désormais 36 d’avance sur son nouveau dauphin, Thomas Lüthi.

Le Suisse est le seul adversaire à lui avoir réellement repris du terrain. Arrivé 5e, Jorge Navarro lui a repris une petit unité mais en a encore 48 de retard. Derrière, Alex Marquez a terminé devant Augusto Fernandez (8e) et Brad Binder (12e), qui étaient ses deux premiers poursuivants au championnat avant la course.

« A la fin, le résultat de la course reste positif. On termine 6e, ça n’est pas un mauvais résultat. Mais c’est vrai que nous attendions beaucoup mieux. On a changé des choses sur la moto entre le warm up et la course, et je pense que ça n’était pas la meilleure idée que nous ayons pu avoir. Mais on gagne et on perd ensemble.

Nous allons devoir analyser tout ça avant l’Australie pour retrouver les avant-postes et se remettre tout de suite dans le rythme. On a perdu 4 points sur le deuxième au classement général, mais notre avance demeure confortable alors que nous n’avons plus que trois courses à disputer. »

Ces derniers week-ends, l’Espagnol a perdu des points sur certains de ses rivaux, mais ce ne sont pas les mêmes : Augusto Fernandez et Brad Binder en Thaïlande, Thomas Lüthi et Jorge Navarro au Japon. Ainsi pourrait se décider son titre mondial : Alex Marquez ne gagne plus mais il est toujours devant, tandis que ses adversaires sont trop irréguliers.

Ce qui apparaissait comme une difficulté – son nombre importants d’adversaires – est finalement en train de tourner à son avantage, car ils se battent aussi entre eux, commettent des erreurs, s’échangent les places… pendant qu’Alex Marquez accumule les gros points.

Classement Moto2 après Motegi (16/19) : 1. Marquez 234, 2. Lüthi 198 (-36), 3. Fernandez 192 (-42), 4. Navarro 186 (-48), 5. Binder 184 (-50), 6. Marini 176 (-58), 7. Baldassarri 151 (-83), 8. Schrötter 125 (-109), 9. Di Giannantonio 99 (-135), 10. Bastianini 95 (-139)… Classement complet ici

Maintenant, Alex Marquez va rouler en pensant au titre

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store