Japon, Dovi (3e) : « On veut gagner, donc un peu déçu »



Le 100e podium de sa carrière, décroché à Motegi ? Andrea Dovizioso en est satisfait, mais il ne le sera complètement que quand il sera sur la plus haute marche.

« C’est un chiffre important, mais on ne vit pas pour les records. On veut gagner, c’est ça le truc. Alors je suis un peu déçu. » Voilà comment Andrea Dovizioso a commenté son 100e podium, après qu’il soit arrivé 3e du Grand Prix du Japon.

Qualifié 7e, l’Italien a mis du temps à se mettre dans le rythme et remonter le peloton. Devant, les leaders de la course se sont rapidement échappés. Il impute notamment cela à des problèmes d’adhérence : « Je suis déçu de la première moitié de la course, parce que quand le grip était bon je n’ai pas pu être aussi rapide que mes adversaires. Je perdais trop en milieu de virage, je n’arrivais pas à être plus rapide que Morbidelli. Ensuite le pneu s’est dégradé et ma moto fonctionnait de mieux en mieux, j’ai pu mieux freiner et mes temps se sont améliorés. Je suis très content de la dernière partie de la course, mais on est pas rapides quand le grip est bon. Il faut qu’on analyse ça. »

Il se dit toutefois satisfait de sa deuxième partie d’épreuve : il a su contenir Maverick Viñales (4e), il ne termine qu’à 1,3 seconde de Marc Marquez (1er), et il est passé à quelques virages d’attaquer Fabio Quartararo (2e, 4,5 secondes d’écart à la mi-course, 0,5 à l’arrivée). « J’ai pris beaucoup de risques sur les freinages parce que j’ai vu Fabio en difficulté avec son pneu arrière, mais ça a été un peu court ! »

Les freinages ont été son point fort de la journée, même s’il en décrit certains comme « stupides » parce qu’il bloquait trop l’avant. « Par rapport aux autres mes freinages étaient très bons, et j’ai pu récupérer beaucoup de terrain. J’ai poussé à ces endroits et j’ai réussi à être fluide. Pendant la course, même au début quand je n’étais pas rapide, je suis resté calme et j’ai toujours piloté de manière fluide. Alors à la fin, quand la moto a un peu mieux fonctionné, j’ai pu être plus rapide. »

Ce 8e podium de la saison d’Andrea Dovizioso le rapproche un peu plus vers la place de vice-champion du monde : le pilote Ducati a désormais 55 points d’avance sur Alex Rins et Maverick Viñales. Il va vraisemblablement terminer 2e du classement général, pour la troisième fois consécutive.

Classement MotoGP après Motegi (16/19) : 1. Marquez 350, 2. Dovizioso 231 (-119), 3. Rins 176 (-174), 4. Viñales 176 (-174), 5. Petrucci 169 (-181), 6. Quartararo 163 (-187), 7. Rossi 145 (-205), 8. Jack Miller 125 (-225), 9. Crutchlow 113 (-237), 10. Morbidelli 100 (-250)… Classement complet ici

Domenicali (Ducati) : Étudier Marquez pour le vaincre

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store