Japon, Iannone : « Travailler sur nos limites »



Andrea Iannone s’attend à un Grand Prix du Japon compliqué, « sur une piste de Motegi qui, sur le papier, n’est pas simple pour nous ».

Pourtant, l’épreuve japonaise a déjà vu les pilotes Aprilia obtenir de bons résultats là-bas. On se souvient de l’édition 2016, où Alvaro Bautista (7e) et Stefan Bradl (10e) avaient fait un très bon week-end. Un an plus tard, Aleix Espargaro terminait lui aussi à la 7e place.

Mais pour Andrea Iannone, la situation est différente. L’Italien a toujours du mal à s’adapter à la RS-GP, et demande surtout, comme son coéquipier Aleix Espargaro, à ce qu’Aprilia fournisse du matériel plus compétitif. Il vient de terminer 15e en Thaïlande et veut absolument faire mieux.

« Nous devrons essayer de prendre soin de chaque détail, en essayant de travailler sur les limites qui sont apparues en Thaïlande. Pour nous, il est essentiel de comprendre la direction à suivre. Nous nous attendons à trois courses consécutives sur trois pistes très différentes, où nous devrons chercher à obtenir le maximum. »

Classement MotoGP après Buriram (15/19) : 1. Marquez 325, 2. Dovizioso 215 (-110), 3. Rins 167 (-158), 4. Viñales 163 (-162), 5. Petrucci 162 (-163), 6. Rossi 145 (-180), 7. Quartararo 143 (-182), 8. Jack Miller 119 (-206), 9. Crutchlow 102 (-223), 10. Morbidelli 90 (-235)… Classement complet ici

Iannone accuse : son Aprilia est moins puissante que celle d’Espargaro

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store