Jarvis : Les idées noires de Viñales lui nuisent



Maverick Viñales est un pilote qui a « des hauts et des bas », analyse le boss de Yamaha, Lin Jarvis. Et s’il veut revenir un candidat au titre mondial, le pilote doit parvenir à se débarrasser des pensées négatives qui viennnet parfois l’habiter.

Cela fait maintenant trois ans que Maverick Viñales a rejoint l’équipe officielle Yamaha. Depuis 2017, il a remporté cinq courses au guidon de la M1, sa dernière conquête remontant aux Pays-Bas, en juin dernier, sur le tracé d’Assen. Au classement du championnat, il a terminé troisième en 2017 comme en 2018.

Il y a eu de bons moments, mais il y en a aussi eu de mauvais. L’Espagnol a dû travailler sur sa moto ainsi que sur lui-même. Début 2019, il a semblé se chercher. Il a changé de numéro, passant de 25 à 12 : d’ingénieur de piste, lâchant Ramon Forcada pour Esteban Garcia. Il a fait du tri autour de lui, a parfois montré sa vulnérabilité et son instabilité émotionnelle.

Ces dernières semaines, cela semble rentrer dans l’ordre : Maverick Viñales est compétitif, a gagné à Assen puis terminé second au Sachsenring. Le voilà remonté au 5e rang du championnat, occupant la place de meilleur pilote Yamaha. Il a 100 points de retard sur Marc Marquez, qu’il ne reprendra sans doute pas – il le dit lui-même. Mais les 42 points à combler sur Andrea Dovizioso, pour la place de vice-champion du monde, sont à sa portée.

« Ce n’est jamais très agréable de voir les pilotes qui traversent des moments difficiles, commente Lin Jarvis. Comme tout à chacun, Maverick subit à la fois ses forces et ses faiblesses. Parfois, même quand il est déprimé, il va tout donner, va se surpasser pour se battre et atteindre le sommet ; là réside sa force. À l’inverse, il peut tomber aussi vite dans un tourbillon d’idées noires qui vont l’emprisonner intérieurement.

À chaque fois il doit se repositionner, et peu à peu il revient. Il rencontre souvent ce type de hauts et de bas. Le but, en tant que pilote est de toujours se maintenir à flot avec un seul objectif : la victoire. Si Maverick parvient à ça, alors il fera de grandes choses. »

Chez Yamaha, on a « hâte de tester la nouvelle moto »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Guillaume Eskandar

Rossi 3eme du championnat en 2018….

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store