« Je suis parmi les plus rapides » : Espargaro quitte le Qatar très confiant



Treizième du Grand Prix de Doha, Pol Espargaro a commis des erreurs qui ont coûté cher au résultat final de son week-end. Mais le pilote Honda l’assure, son « potentiel est incroyablement élevé ».

Quel bilan pour Pol Espargaro après deux Grands Prix avec la Honda RC213V ? Difficile d’en juger, tant le panorama est limité par le fait qu’il n’a roulé que sur un seul circuit, Losail, où la moto n’est pas forcément à son aise.

Question adaptation, les choses se passent plutôt bien. Le style de pilotage du Catalan convient à ce que demande la moto japonaise, et il dit ne pas avoir besoin de changer grand chose. Il est encore en phase d’apprentissage mais il semble qu’avec quelques centaines de kilomètres en plus dans les bagages, ce point-là ne sera pas problématique.

Question vitesse, ses chronos avec la Honda ont quasi-immédiatement été plus rapides que ceux réalisés durant quatre ans avec la KTM. Cela ne rapporte aucun point, car les adversaires progressent aussi, mais cela valide le point cité quelques lignes au-dessus.

En termes de résultats, en revanche, Pol Espargaro n’est pas satisfait. Il y a deux manières d’interpréter ceux obtenus lors des Grands Prix du Qatar et de Doha : en voyant le verre à moitié plein, ou à moitié vide. Et lui fait les deux en même temps.

D’un côté, il y a de quoi être déçu : il a terminé 8e et 13e des deux épreuves, totalisant seulement 11 points au moment de quitter le Moyen-Orient. De l’autre, l’écart avec les leaders est faible : 6 secondes de retard sur le vainqueur à chaque fois, pour des débuts avec la Honda sur un circuit où la moto ne faisait pas partie des favorites. À cela s’ajoute le fait que Pol Espargaro a à chaque fois commis des erreurs, en manquant ses qualifications (8e, 15e) puis en faisant de petites fautes en course.

Celles du Grand Prix de Doha, où il a notamment tiré tout-droit, lui ont laissé quelques regrets. Car en décomptant le temps perdu, il estime que la 7e place était accessible.

« Nous avons été parmi les meilleurs rythmes, pour se battre pour la victoire ou le podium. Ce qui nous a manqué est le samedi. En partant 15e c’est évident que ça allait être dur de se battre devant. J’ai terminé à 6 secondes du premier, nous aurions dû finir à 2,8 secondes, devant Mir, et ça n’a pas été le cas car j’ai fait deux grandes erreurs qui ont coûté très cher dans une course où tout le monde était très proche. Nous aurions pu nous battre pour bien plus, surtout sans la deuxième erreur. Nous avons réussi à finir près du vainqueur malgré cela, mais je me demande ce que nous aurions pu faire. »

« Nous avons fait de mauvais essais, mais si on regarde les rythmes en course, si nous étions partis en deuxième ligne – ce qui devrait être normal pour nous –, nous nous serions battus pour gagner les deux courses. À la mi-course j’étais 3 dixièmes plus rapide que les pilotes qui menaient. Le problème est que nous n’avons pas tout mis bout à bout et j’ai fait deux grandes erreurs. Donc la moto n’est pas mauvaise, la moto est rapide. Je ne suis pas inquiet, la vitesse et là et si nous nous en sortons bien le samedi, nous pouvons être sur le podium de quasiment toutes les courses. »

Pol Espargaro a donc quitté le Qatar « avec de très bonnes sensations » et sûr de lui, « en sachant que nous sommes parmi les plus rapides, mais également déçu des résultats car je crois que nous aurions pu faire bien mieux. (…) Ces deux courses ont montré que notre potentiel sur la Honda est très, très élevé, mais nous avons encore besoin de travailler sur pas mal de choses, notamment la qualification ».

En l’absence de Marc Marquez, il a à chaque fois fait office de meilleur pilote Honda à l’arrivée. Mais « être le meilleur pilote Honda n’est sincèrement pas ce qui me préoccupe, assure-t-il, ce n’est pas ce que je recherche. Je n’essaie pas d’être le premier des pilotes Honda, mais le premier de tous les pilotes ».

Résultats du Grand Prix de Doha

Championnat après le GP de Doha : 1. Zarco 40 pts, Quartararo 36 (-4), 3. Viñales 36 (-4), 4. Bagnaia 26 (-14), 5. Rins 23 (-17)… Classement complet ici

Doha, Quartararo (1er) : « Je me suis battu avec des avions ! »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] « Je suis parmi les plus rapides » : Espargaro quitte le Qatar très confiant […]

[…] « Je suis parmi les plus rapides » : Espargaro quitte le Qatar très confiant […]

[…] chez Honda avec une 8e et une 13e place, à Losail. Si les résultats ne le rendent pas satisfait, il affirme avoir l’un des meilleurs rythmes du peloton, et estime pouvoir se battre plus haut s’il […]