« Je suis tellement désolé… » : Dixon a ému le paddock



L’image a fait le tour de la toile, provoquant des réactions émues et suscitant des encouragements : celle de Jake Dixon en larmes au moment de regagner son box, après avoir chuté alors qu’il menait le Grand Prix de France.

Huitième sur la grille au Mans, le pilote Petronas, redoutable quand les conditions sont humides ou délicates, a réalisé une course remarquable avant cet incident. Bien parti, il s’est immédiatement collé au groupe des leaders, avant d’être le seul capable de suivre Sam Lowes. Une erreur de ce-dernier au 7e tour a permis à Jake Dixon de prendre les commandes.

Combatif, Sam Lowes n’a rien lâché et l’écart entre les deux hommes s’est stabilisé autour de la seconde. Un doublé britannique, le premier de l’histoire de la catégorie Moto2, se dessinait à l’horizon. Avant que Jake Dixon ne perde l’avant dans le dernier virage du circuit, alors qu’il allait rentrer dans le 21e des 25 tours à boucler.

Inconsolable, il a assisté en spectateur au triomphe de son compatriote anglais, les yeux remplis de larmes. Les images de son arrivée dans le box Petronas Sprinta Racing, les accolades données par les membres de son équipe et le désespoir du pilote, que l’on a vu murmurer un « Je suis tellement désolé », ont touché beaucoup de monde.

Vice-champion de Grande-Bretagne Superbike en 2018, arrivé en Moto2 en 2019, Jake Dixon ne s’était encore jamais retrouvé dans une telle position. Ses progrès – il vient d’obtenir ses premiers tops-10 à Spielberg 2(8e) puis Misano 2 (6e) – laissent penser qu’on le reverra bientôt aux avant-postes. À 24 ans, le fils de Darren Dixon a encore le temps de briller. D’autant plus que l’annonce de sa prolongation dans l’équipe Petronas ne devrait plus tarder à venir.

Quelques heures après la chute, il faisait le point et tentait de retenir le positif du week-end : « Le principal est que je menais la course et que j’étais vraiment rapide. Nous n’avons pas beaucoup à attendre avant la prochaine course en Aragon, car c’est ce week-end, donc c’est bien. Je faisais du bon travail et je sais que je vais être rapide à partir de là. Le team a très bien travaillé, tout le monde fait du si bon boulot et je ne peux pas suffisamment les remercier. C’est malheureux mais ces choses arrivent et nous reviendrons plus forts. »

Championnat Moto2 après Le Mans : 1. Marini 150 pts, 2. Bastianini 135 (-15), 3. Bezzecchi 130 (-20), 4. Lowes 128 (-22), 5. Martin 79 (-71), 6. Nagashima 72 (-78), 7. Lüthi 68 (-82), 8. Roberts 66 (-84), 9. Gardner 61 (-89), 10. Canet 61 (-89)…

Barry Baltus en Moto2 en 2021 !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de