Jerez 2 : Ducati juge « négatif » le résultat de Dovizioso



Andrea Dovizioso n’était pas dans le coup au Grand Prix d’Andalousie. Arrivé 6e, l’Italien a pris de bons points et espère trouver de meilleures sensations sur d’autres circuits. Mais Ducati en attendait plus.

Une semaine après un podium surprise à Jerez de la Frontera (« comme une victoire », disait-il), Andrea Dovizioso a eu plus de mal à confirmer sa prestation sur le tracé andalou. Cette fois, le vice-champion du monde MotoGP était plus loin aux essais (14e) et en course (6e). Des problèmes dans les virages l’ont pénalisé, il n’a pas pu donner à la Ducati la vitesse qu’il souhaitait, et a conscience que son résultat est en partie obtenu grâce aux incidents qui ont émaillé la course.

Mais Andrea Dovizioso relativise : Jerez n’est pas un circuit favorable à la Ducati, « les 26 points pris à Jerez dans ces conditions ne sont pas si mauvais », et il a recueilli « beaucoup de données sur lesquelles travailler ». En clair, des jours meilleurs viendront pour l’Italien, sur des circuits comme Brno ou Spielberg.

Chez Ducati, le team-manager, Davide Tardozzi, n’a pas manqué de souligner qu’il y avait de la déception. « Le résultat est résolument négatif parce que nous nous attendions à plus de Dovizioso, a-t-il déclaré sur Sky Sports. Je suis convaincu qu’il peut se battre pour le titre mondial. » Il n’incrimine toutefois pas le pilote plus que le reste, car « quand les résultats manquent, ce n’est jamais la faute de personne : le package gagne, le package perd. Il y a toujours un peu de tout entre le pilote, l’équipe et la moto ».

À l’inverse, Davide Tardozzi a fait les éloges de Francesco Bagnaia, qui était deuxième du Grand Prix avant que le moteur de la Ducati ne le trahisse et ne l’oblige à abandonner. Le premier podium de sa carrière en MotoGP était à sa portée. « Bagnaia nous a donné une grande satisfaction. Malheureusement, il n’a pas pu décrocher cette deuxième place qu’il avait dans la poche. Je suis convaincu que Pecco peut être la surprise du championnat s’il continue à rouler comme ça. »

Les prochaines courses de Brno (9 août) et Spielberg (16 août, 23 août) seront décisives pour les pilotes Ducati, car la marque italienne attend ces épreuves avant de trancher la question du deuxième pilote du Ducati Team en 2021. « Nous ne déciderons rien concernant le deuxième pilote officiel avant que ne soient passées les courses d’août », a rappelé Davide Tardozzi. La montée en puissance de Francesco Bagnaia pourrait bien rebattre les cartes de l’effectif.

Championnat MotoGP après le GP d’Andalousie : 1. Quartararo 50 pts, 2. Viñales 40 (-10), 3. Dovizioso 26 (-24), 4. Nakagami 19 (-31), 5. P. Espargaro 19 (-31), 6. Rossi 16 (-34), 7. Miller 13 (-37), 8. A. Marquez 12 (-38), 9. Zarco 12 (-38), 10. Morbidelli 11 (-39)…

Jerez 2, Dovi : « Pas où je devrais être, mais optimiste »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store