Jerez 2, MotoE : Aegerter s’impose, Granado percuté



Deuxième course et première victoire pour Dominique Aegerter en MotoE. Le Suisse s’est imposé au Grand Prix d’Andalousie, marqué par la chute du leader du championnat, Eric Granado, emporté par la fougue de Matteo Ferrari.

Dominique Aegerter n’avait plus gagné depuis le Grand Prix d’Allemagne 2014, à l’époque où il était en Moto2. Ce dimanche, le Suisse a retrouvé le sommet d’un podium à Jerez de la Frontera, à l’issue d’un week-end quasi-parfait au Grand Prix d’Andalousie. Dominateur des essais libres puis de la qualification, il lui restait à transformer l’essai en course, une semaine après avoir terminé 3e à Jerez.

Auteur du meilleur départ, Dominique Aegerter a d’abord été malmené par ses adversaires, Matteo Ferrari et Alejandro Medina en tête. Mais le pilote Intact GP a gardé son calme, éliminé ses opposants un à un avant de creuser un écart à la mi-course (3e tour sur 6).

Pendant que le Suisse s’échappait, un homme faisait le spectacle derrière : Eric Granado. Vainqueur dimanche dernier, le Brésilien était le plus rapide en piste aujourd’hui, mais a manqué son départ et s’est retrouvé englué dans le peloton. Il lui a fallu quelques kilomètres pour s’en sortir, avant de se lancer dans une remontée. Le pilote Avintia est allé jusqu’à s’emparer de la 2e place à la fin du 4e tour. Deux boucles à parcourir et 1,3 seconde de retard sur Dominique Aegerter : allait-il pouvoir recoller ? Les deux premiers partiels de son 5e tour montraient que c’était possible, mais ça n’est pas allé plus loin.

Eric Granado a en effet été la victime d’une tentative de dépassement manquée de Matteo Ferrari (4e) sur Mattia Casadei (3e). L’Italien, arrivé trop vite, n’a pu éviter le Brésilien et l’a emmené au tapis. Du pain béni pour Jordi Torres, qui a profité de l’incident pour se hisser au 2e rang et filer vers son premier podium dans la catégorie.

Débarrassé de son principal poursuivant, Dominique Aegerter n’avait alors plus qu’à gérer pour décrocher sa première victoire en MotoE. Le Suisse s’impose devant Jordi Torres et Mattia Casadei, gêné mais parvenu à éviter de justesse l’accrochage Granado-Ferrari. Alex de Angelis termine au pied du podium grâce à un dépassement dans le dernier virage sur Niccolo Canepa.

Qualifié 13e, Mike di Meglio a su trouver sa voie pour remonter jusqu’à la 7e place. Le Français aurait même pu prétendre au 6e rang, mais le jeune Lukas Tulovic s’est bien défendu et l’a devancé de 153 millièmes sur la ligne. Course plus compliquée pour Xavier Simeon : parti 12e, le Belge a été gêné par un accrochage entre Alessandro Zaccone et Tommaso Marcon dans le premier tour, puis a eu du mal à refaire son retard. Il termine 9e.

Dominique Aegerter fait coup double et profite de la chute d’Eric Granado pour prendre la tête du classement général, avec 11 points d’avance sur Jordi Torres.

Prochain rendez-vous MotoE à Misano pour le Grand Prix de Saint-Marin, le week-end du 13 septembre.

Championnat MotoE après Jerez 2 : 1. Aegerter 41 pts, 2. Torres 30 (-11), 3. Granado 28 (-13), 4. Casadei 27 (-14), 5. Tulovic 23 (-18), 6. Ferrari 20 (-21), 7. Di Meglio 15 (-26), 8. Hook 15 (-26), 9. Simeon 15 (-26), 10. Canepa 14 (-27)…

Programme/horaires du Grand Prix d’Andalousie

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de