Jerez 2, Rabat (11e) : « 2 dixièmes me manquent par rapport à Zarco »



Onzième du Grand Prix d’Andalousie, Tito Rabat n’est pas mécontent mais observe un écart à rattraper par rapport à son coéquipier, Johann Zarco.

Il y a du bon et du moins bon à tirer du week-end andalou de Tito Rabat. Le positif est que l’Espagnol termine 11e et termine dans les points pour la troisième fois consécutive, après Valence 2019 et Jerez (1) 2020 ; ça ne lui était plus arrivé depuis avril-mai 2018.

Le négatif est que l’Espagnol doit son résultat en partie grâce aux nombreux incidents qui ont marqué la course. Sans cela, il lui aurait été difficilement possible de finir dans le top-15. Il rend 33 secondes au vainqueur, Fabio Quartararo, et 13 secondes à son coéquipier, Johann Zarco. C’est plus qu’une semaine plus tôt, où environ 8 secondes le séparaient du Français.

« Nous avons fait un bon départ, je m’en sortais bien jusqu’au virage 6, où je me suis sorti parce que je ne freinais pas et j’avais des pilotes devant, explique-t-il. Par rapport au rythme de course c’est bien, mais par rapport à notre coéquipier nous manquons de 2 dixièmes au tour, que j’ai besoin de trouver moi. C’était un test physiquement important et nous l’avons bien terminé. Maintenant l’important est de se reposer et penser à la prochaine course à Brno. »

Championnat MotoGP après le GP d’Andalousie : 1. Quartararo 50 pts, 2. Viñales 40 (-10), 3. Dovizioso 26 (-24), 4. Nakagami 19 (-31), 5. P. Espargaro 19 (-31), 6. Rossi 16 (-34), 7. Miller 13 (-37), 8. A. Marquez 12 (-38), 9. Zarco 12 (-38), 10. Morbidelli 11 (-39)… 15. Rabat 7 (-43)

Rabat : « Ducati a misé sur Zarco »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de