Jerez 2, Zarco (J1) : « J’ai compris des choses très importantes »



L’apprentissage de la Ducati Desmosedici GP19 se poursuit pour Johann Zarco, et les signes montrés ce vendredi, pour l’ouverture du Grand Prix d’Andalousie, sont encourageants. Il dit même avoir pu « aller au-delà de certaines limites de la moto ».

Paolo Ciabatti, directeur sportif chez Ducati, ne s’y est pas trompé, en se rendant directement dans le box de Johann Zarco à l’issue de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix d’Andalousie. Le Français a réalisé une session solide, terminée avec le 2e meilleur temps, en 1’37.870. Un chrono solide compte tenu des conditions (fortes chaleurs), et déjà proche de son record personnel du week-end passé – 1’37.629 en FP3.

Déçu d’être seulement 14e en FP1, ‘Jojo’ a trouvé des solutions en FP2, après avoir notamment suivi Fabio Quartararo durant quelques kilomètres. Sa petite chute à la fin de son premier run n’a pas impacté sa concentration, et il a ainsi descendu ses temps au fil des tours. On l’a vu rouler en gros 1’37/petit 1’38, contre du gros 1’39/petit 1’40 en course, dimanche dernier. Certes, les conditions et l’effort à fournir sont et seront différents. Mais cela ne l’empêche pas de dresser un bilan positif, en particulier pour ce qu’il a ressenti au guidon de la Ducati.

« Je dirais que la journée avait bien commencé, mais je n’ai pas pu bien améliorer mon chrono en pneu soft pour être dans le bon groupe, raconte-t-il. C’était dommage. J’étais un peu en colère, et cet après-midi nous avons mieux travaillé. J’ai pu aller au-delà de certaines limites sur la moto, même si j’ai eu une petite chute. Je pense que j’ai compris des clés très importantes sur la moto, ce qui m’a perdu d’avoir un meilleur rythme. J’étais compétitif l’après-midi donc c’est le point positif du jour. »

Classé 13e au cumul FP1-FP2, Johann Zarco va avoir besoin de quelques dixièmes supplémentaires pour figurer dans le top-10 qualificatif pour la Q2 samedi, à l’issue de la FP3. C’est son objectif, après une qualification manquée samedi dernier (20e). « Je suis concentré sur samedi matin, les conditions seront là pour faire un chrono fantastique, et il faut le faire car c’est très important d’aller directement en Q2, parce que comme ça on peut préparer la course dès demain matin. Donc on croise les doigts pour avoir un bon feeling comme aujourd’hui et des performances élevées. »

Chronos FP1 MotoGP

Chronos FP2 MotoGP

Programme/horaires du Grand Prix d’Andalousie

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de