Jerez, Bagnaia : Être « encore plus fort »



Dauphin de Fabio Quartararo au championnat, Francesco Bagnaia court toujours après sa première victoire en MotoGP. Pourquoi pas ce week-end à Jerez, où il avait été compétitif l’an dernier.

Francesco Bagnaia fut l’un des grands perdants de la dernière course à avoir eu lieu à Jerez, lors du Grand Prix d’Andalousie 2020, le 26 juillet. Étonnamment rapide au guidon d’une Ducati que l’on ne prédisait pas à son aise sur cette piste sinueuse, il s’était hissé à la 2e place et fonçait vers son premier podium en MotoGP, avant qu’un problème technique ne le contraigne à l’abandon.

Neuf mois plus tard, l’Italien, devenu pilote d’usine, arrive en Andalousie avec la conviction de pouvoir être à nouveau compétitif à Jerez. Pour la performance de l’été dernier, mais aussi parce qu’il arrive en pleine bourre. Avec des places de 3e (Qatar), 6e (Doha) et 2e (Portugal), Pecco signe de loin son meilleur début de saison dans la catégorie.

« Après la deuxième place au dernier round de Portimão, circuit où j’avais beaucoup souffert en 2020, j’arrive au GP d’Espagne plein d’énergie et de détermination. L’an dernier j’étais très compétitif à Jerez, et cette année je sens que je peux être encore plus fort, même si nous devrons voir comment le week-end se déroule. Je me sens très à l’aise avec le team et nous faisons du bon boulot ensemble, donc j’ai confiance dans le fait que nous pouvons faire une autre bonne course dimanche. »

S’il commence à avoir quelques trophées chez lui, Francesco Bagnaia n’a encore jamais gagné en MotoGP. « Arrivent des pistes qui me plaisent comme Jerez, Le Mans, Barcelone et le Mugello. J’essaierai d’y être rapide, et peut-être que la première victoire arrivera », glissait-il après le Grand Prix du Portugal. Le faire au circuit de Jerez-Angel Nieto constituerait un petit exploit, car un seul pilote Ducati y est jusqu’à présent parvenu : Loris Capirossi en 2006.

Tous les vainqueurs à Jerez

Championnat après le GP du Portugal : 1. Quartararo 61, 2. Bagnaia 46 (-15), 3. Viñales 41 (-20), 4. Zarco 40 (-21), 5. Mir 38 (-23)… Classement complet ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments