Jerez, Dovizioso (3e) : « Comme une victoire »



Troisième du Grand Prix d’Espagne, Andrea Dovizioso a obtenu son premier podium en MotoGP sur le circuit de Jerez-Angel Nieto. Mais il espère trouver les dixièmes qui lui manquaient face aux pilotes Yamaha, « sinon il sera difficile de se battre pour le titre ».

Andrea Dovizioso est, en quelque sorte, la surprise du podium de Jerez. Victime d’une fracture de la clavicule 21 jours plus tôt, un peu en retrait par rapport aux meilleurs aux essais, qualifié 8e, l’Italien a réalisé une course prudente et intelligente ce dimanche.

Sixième à l’issue du premier tour, il a d’abord dû s’employer pour contenir les assauts de Pol Espargaro. Il ne s’est pas affolé lorsque les deux pilotes Pramac, Jack Miller et Francesco Bagnaia, ont pris ses distances avec lui. Il n’a pas non plus tremblé lorsque Franco Morbidelli est revenu dans ses échappements, ou que Marc Marquez l’a éliminé dans sa remontée. Sans faire d’erreur, Andrea Dovizioso a su conserver un bon rythme et vaincre ses adversaires, dans ce qui est devenu la lutte pour la troisième marche du podium lorsque Marc Marquez a chuté.

Un résultat synonyme de record personnel, car il n’avait jamais fait mieux que 4e en MotoGP à Jerez de la Frontera. Satisfait de son classement, le pilote Ducati l’est toutefois moins du gap qu’il a pu observer par rapport à ses adversires en termes de vitesse. Il espère franchir un cap la semaine prochaine, pour la deuxième course ici, tout en attendant le circuit de Brno, le week-end du 9 août, afin d’être vraiment fixé sur le niveau de sa GP20.

La course : « Cette troisième place est comme une victoire pour plusieurs raisons, tout particulièrement parce que je n’avais pas la vitesse pour me battre avec les meilleurs. J’étais plus lent mais je n’ai pas abandonné dans les moments difficiles et je n’ai pas fait d’erreur, c’était la clé. C’est le mieux que nous pouvions faire, mais nous devons progresser en vitesse, parce que Marc était plus rapide que tout le monde, et les deux pilotes Yamaha étaient plus rapides que nous, donc il faut améliorer.  Il faut passer un cap en termes de vitesse. »

Jerez 2 la semaine prochaine : « C’est bien d’avoir une autre course ici parce qu’on peut avoir beaucoup d’informations pour comprendre l’électronique, comment gérer les pneus. C’est positif pour tout le monde parce qu’après la course tout est clair, tout le monde va travailler sur certains détails pour faire mieux. Mais notre situation concerne plutôt la vitesse. J’espère que nous avons une marge pour essayer d’être plus rapides. »

Un cap à franchir : « Nous sommes restés proches des pilotes les plus rapides mais nous devons progresser en vitesse, parce que sans ça il sera difficile de se battre pour le championnat. Quand vous avez la vitesse vous pouvez faire des stratégies ; aujourd’hui j’étais derrière et j’essayais juste d’être régulier, avec ça c’est difficile de penser à se battre contre les autres. Il sera intéressant de voir si nous pouvons trouver quelque chose la semaine prochaine, puis ensuite à Brno pour vraiment comprendre où nous en sommes, si ce sera comme ça tout le temps ou si chaque circuit aura une réalité différente. »

La lutte pour le titre : « J’espère et je crois que nous pourrons en être. Ce n’est que notre première course, mais de ce que j’ai vu aujourd’hui, ce n’est pas facile. D’un autre côté, sans avoir une vitesse particulièrement élevée nous n’avons perdu que quelques points, donc j’espère que je pourrai en être. Nous sommes très proches, si nous pouvons progresser un peu nous aurons notre chance. »

Andrea Dovizioso à Jerez (MotoGP) :
2008 : 8e (Honda)
2009 : 8e (Honda)
2010 : 6e (Honda)
2011 : 12e (Honda)
2012 : 5e (Yamaha)
2013 : 8e (Ducati)
2014 : 5e (Ducati)
2015 : 9e (Ducati)
2016 : DNF (Ducati)
2017 : 5e (Ducati)
2018 : DNF (Ducati)
2019 : 4e (Ducati)
2020 : 3e (Ducati)

GP d’Espagne 2020 – MotoGP :
1. Fabio Quartararo
2. Maverick Viñales
3. Andrea Dovizioso
4. Jack Miller
5. Franco Morbidelli
6. Pol Espargaro
7. Francesco Bagnaia
8. Miguel Oliveira
9. Danilo Petrucci
10. Takaaki Nakagami
11. Johann Zarco
12. Alex Marquez
13. Brad Binder
14. Tito Rabat
15. Bradley Smith
DNF. Marc Marquez, Iker Lecuona, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Joan Mir

Jerez, MotoGP : Quartararo, les larmes de bonheur

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] semaine après un podium surprise à Jerez de la Frontera (« comme une victoire », disait-il), Andrea Dovizioso a eu plus de mal à confirmer sa prestation sur le tracé andalou. Cette fois, […]

[…] Premier podium d’Andrea Dovizioso en MotoGP à Jerez. Le circuit de Jerez-Angel Nieto faisait partie de ceux […]