Jerez : Espargaro frustré et « un peu perdu »



La dixième place obtenue par Pol Espargaro au Grand Prix d’Espagne est loin de le satisfaire. L’Espagnol en veut plus mais n’arrive pas à mettre le doigt sur le problème. Et montre de premiers signes d’agacement envers Honda.

Quand Pol Espargaro disait vouloir montrer son « vrai potentiel » sur la Honda RC213V à Jerez, il ne pensait pas à une 10e place. C’est toutefois le résultat obtenu à l’arrivée de la course, à près de 12 secondes du vainqueur. Un retour dans le top-10 qui fait du bien ? Non, confessait-il dimanche soir. Car cette fois, il n’a pas commis en course les erreurs des épreuves précédentes. Il n’avait simplement pas la vitesse, et se demande pourquoi.

Pas question pour lui de mettre la faute sur les différentes chutes du week-end. « Les sensations n’étaient simplement pas bonnes, explique-t-il. Je n’avais pas de traction, la moto ne tournait pas, je n’avais pas de rythme… J’essayais de freiner tard mais je ne pouvais pas car dans les autres domaines nous ne sommes pas bon. »

D’où vient le problème ? « Je ne le sais pas », répond Pol Espargaro, arrivé une place derrière son coéquipier Marc Marquez. Le Catalan se pose des questions et regrette d’avoir essayé « différents packages », distincts de ceux des autres pilotes Honda, auxquels il ne peut se comparer. « Je ne sais pas si c’est moi, la moto, le package que j’utilise ou mon style de pilotage. Je ne le sais pas parce que comme nous avons utilisé différents packages, que différents pilotes utilisent différentes choses, c’est difficile de comprendre ce qui fonctionne ou pas. Je suis un peu perdu car je ne peux pas regarder si ma course a été bonne ou mauvaise, parce que celui qui a utilisé mon package est Bradl et il est 6 secondes derrière. »

Le test de ce lundi, à Jerez, va lui permettre de travailler sur ses problèmes. « Nous essaierons comme Honda veut le faire, je ne suis qu’un employé et je dois faire ce qu’ils veulent. Nous essaierons des packages différents et nous verrons ce qui va le mieux. » « Et voir si nous pouvons aussi améliorer la situation générale, parce que je crois que nous faisons beaucoup individuellement mais pas comme une équipe », ajoute Pol Espargaro. La manière de fonctionner du HRC « n’est pas la manière de travailler à laquelle j’étais habitué », reconnaît le Catalan.

GP d’Espagne : Résultats – Championnat

Lecteurs, vous suivez le travail sérieux et passionné de GP-Inside. Nous faisons appel à vous aidez notre petite rédaction à continuer en devenant Premium. Au programme : site 100 % sans pub, développement du média, contenu exclusif & amélioré, concours à chaque GP, etc. Merci du soutien !

Pol Espargaro : « Sans Aleix, je ne serais pas devenu pilote »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
1 mois il y a

https://gaydatingzz.com

Jerez : Espargaro frustré et « un peu perdu » – GP Inside

1 mois il y a

gay dating site blued https://gaychatrooms.org/

1 mois il y a

gay veterans dating https://freegaychatnew.com/

17 jours il y a

gay dating scam military guy https://gaychatgay.com/

10 jours il y a

sitele fur gay dating site https://gay-singles-dating.com/

9 jours il y a
8 jours il y a

gay dating grindr https://dating-gaym.com/

8 jours il y a

scruff gay dating spp https://gayonlinedating.net/