Jerez : Iannone prend son mal en patience



Andrea Iannone ne se fixe pas d’objectif particulier pour le Grand Prix d’Espagne. L’Italien veut continuer à progresser sur son Aprilia RS-GP.

L’an dernier, Andrea Iannone terminait troisième du Grand Prix d’Espagne. Sauf surprise, le résultat sera bien différent ce week-end. Le nouveau pilote Aprilia Gresini doit continuer à apprivoiser sa nouvelle moto, et à la faire évoluer. L’exercice va demander travail, patience et détermination.

C’est l’état d’esprit que dessine Iannone avant d’arriver à Jerez. « Nous revenons en Europe, mais pour moi c’est toujours du nouveau avec Aprilia, donc notre approche va rester la même. Nous apprenons quelque chose chaque fois que nous sortons en piste. Je ne veux pas faire l’erreur de vouloir en faire trop, mais progresser petit à petit. J’ai relevé ce challenge et j’ai toute la motivation pour y arriver. »

Quatorzième au Qatar, dix-septième en Argentine puis douzième au Texas, Iannone n’a pas encore la vitesse pour entrer dans le top-10. Il essaiera de s’en approcher ce week-end. Il restera en Andalousie le lundi pour une journée d’essais sur son Aprilia RS-GP.

Aprilia : Iannone demande un peu de temps

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de