Jerez : Le premier wild-card depuis 2019



Stefan Bradl participera au Grand Prix d’Espagne en tant que wild-card pour Honda. Une première depuis la fin de la saison 2019, ces invitations ayant été interdites tout au long de la saison 2020.

Cinq Honda RC213V seront en piste à Jerez, pour le Grand Prix d’Espagne, le week-end prochain. Le pilote d’essai Stefan Bradl se joindra à la fête aux côtés de Marc Marquez, Pol Espargaro, Alex Marquez et Takaaki Nakagami, en tant qu’invité. Il s’agit d’un petit événement, car ce mécanisme fait sa réapparition en 2021.

Les wild-cards étaient en effets interdits en 2020, en raison de la crise sanitaire. Pour assurer la bonne tenue du championnat, la Dorna avait en effet décidé de limiter le nombre de personnes présentes dans le paddock, réduisant notamment les effectifs des équipes. À ce titre, aucun constructeur n’avait le droit d’engager ses pilotes essayeurs sur les Grands Prix, sauf en cas d remplacement. Une mesure qui a été levée pour la saison 2021.

Stefan Bradl sera ainsi le premier wild-card MotoGP depuis Michele Pirro au Grand Prix de Valence 2019 (Ducati Team), près d’un an et demi plus tôt. L’Allemand arrive en pleine forme, lui qui a participé à une bonne partie de la campagne 2020, effectué plusieurs tests de pré-saison – notamment à Jerez – et participé aux deux premiers Grands Prix au Qatar, en lieu et place de Marc Marquez, alors convalescent.

Portimao, Marquez (7e) : « Une explosion d’émotions »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments