Jerez, Marquez (Q2) : « J’ai retrouvé mes sensations avec la Honda »



Troisième sur la grille, Marc Marquez avait le meilleur rythme en FP4 et sent qu’il pourra se battre contre Maverick Viñales et Fabio Quartararo en course.

« Mon objectif était la première ligne et j’y suis » : comme à son habitude, Marc Marquez a évité d’afficher toute marque de déception à l’issue des qualifications du Grand Prix d’Espagne. Le champion du monde a été battu par Fabio Quartararo et Maverick Viñales, mais sait que les points se marqueront demain, dimanche, au franchissement de la ligne d’arrivée.

Et il a de quoi être optimiste pour la course, car il a dominé la quatrième séance d’essais libres, celle où chacun a pu jauger son rythme sur la distance. Valentino Rossi en fait le favori, tandis que Fabio Quartararo reconnaît que « sur le papier, il est plus rapide »« Il me manque encore quelque chose mais en FP4 j’avais un très bon rythme et demain je peux me battre avec eux », a jugé Marc Marquez en conférence de presse, « eux » désignant les deux pilotes Yamaha. Il a déjà annoncé qu’il chaussera sa machine d’un pneu dur à l’avant, pneu soft à l’arrière.

Vainqueur des deux dernières édition du Grand Prix d’Espagne, le champion du monde a laissé des pistes quant à la stratégie qu’il adoptera dimanche, à 14h. Il s’adaptera à la situation qu’il affrontera au moment M. « Cela dépendra beaucoup de ma position dans les premiers tours. Je sais que les pilote Yamaha veulent attaquer dès le début et, s’ils ont un bon rythme, je pourrais les suivre et jouer ma carte à la fin. Ou si je me sens bien, je pourrais décider de pousser du premier au dernier tour. Cela dépendra aussi des conditions de piste après la course des Moto2. »

Marc Marquez se réjouit en tout cas d’avoir retrouvé sa vitesse sur la Honda, après un hiver difficile et plusieurs décisions à prendre en termes de direction à suivre. Il a décidé d’utiliser la version 2019 de la RC213V, dotée de quelques améliorations :

« C’est vrai que lors des essais hivernaux j’ai utilisé une moto différente, notamment sur la partie aérodynamique. Puis avec le changement de règlement et le gel du développement, on a compris que ce n’était pas le bon moment pour essayer des nouveautés, on a repris la moto de 2019 avec quelques évolutions. Jusqu’à hier j’étais rapide mais je n’avais pas les sensations que j’avais l’an dernier. Aujourd’hui je les aient retrouvées. J’ai compris ce que demande la Honda pour être rapide. »

Jerez – Grille de départ MotoGP :
1. Fabio Quartararo
2. Maverick Viñales
3. Marc Marquez
4. Francesco Bagnaia
5. Jack Miller
6. Cal Crutchlow
7. Pol Espargaro
8. Andrea Dovizioso
9. Alex Rins
10. Franco Morbidelli
11. Valentino Rossi
12. Joan Mir
13. Brad Binder
14. Danilo Petrucci
15. Takaaki Nakagami
16. Aleix Espargaro
17. Miguel Olvieira
18. Bradley Smith
19. Tito Rabat
20. Johann Zarco
21. Alex Marquez
22. Iker Lecuona

Programme/horaires TV du GP d’Espagne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de