Jerez, Moto2 : Marini prend sa revanche !



Luca Marini a remporté en solitaire le Grand Prix d’Espagne Moto2, après s’être défait de ses adversaires en début de course. Deuxième, Tetsuta Nagashima conforte sa place de leader du championnat.

Luca Marini était le grand perdant du Grand Prix du Qatar, qu’il avait mené avant de s’écrouler pour des soucis de pneu avant, puis se faire accrocher dans le dernier tour. Quatre mois plus tard, l’Italien a pris sa revanche sur le circuit de Jerez-Angel Nieto en signant un incontestable succès, son premier depuis octobre 2019 au Japon.

La course :
Parti depuis la pole position, Jorge Martin confirme en virant en tête au premier virage devant Aron Canet, auteur d’un superbe envol depuis la 6e place. La course s’arrête déjà pour l’un des prétendants au podium, Jorge Navarro, tombé suite à un contact avec Marco Bezzecchi. Un premier groupe de tête se met rapidement en place : Jorge Martin, Aron Canet et Luca Marini, bientôt rejoints par Tetsuta Nagashima et Marco Bezzecchi.

Après de très bons premiers kilomètres, Aron Canet perd du terrain et se fait passer coup sur coup par Luca Marini et Tetsuta Nagashima. Les deux hommes ne s’arrêtent pas en si bon chemin et s’attaquent à Jorge Martin au quatrième tour. L’Italien et le Japonais sont au-dessus en termes de rythme et créent un petit écart avec l’Espagnol.

Marco Bezzecchi ne veut pas les laisser s’échapper et passe Jorge Martin au 7e tour, mais il s’auto-élimine en tombant quelques secondes plus tard au virage 10. La piste, rendue piégeuse par la chaleur écrasante de Jerez, fait d’autres victimes : Somkiat Chantra mis à terre par Marcos Ramirez, puis Marcel Schrötter tombé tout seul dans le 11e virage.

Les écarts se stabilisent devant : Luca Marini a environ une seconde d’avance sur Tetsuta Nagashima, qui maintient le même écart avec Jorge Martin, aussi une seconde devant Aron Canet. Ce-dernier est lui sous la menace de Sam Lowes, qui trouve l’ouverture. On ne le sait pas encore, mais c’est le dernier dépassement de la course parmi les hommes de tête.

Solide leader, Luca Marini maintient un avantage supérieur à une seconde sur Tetsuta Nagashima. Ça baisse parfois à 1 seconde, puis remonte à 1,5 seconde, mais le Japonais ne parvient pas à reprendre l’Italien. Ça ne bougera plus : Luca Marini s’impose devant les deux pilotes Red Bull KTM Ajo, Tetsuta Nagashima et Jorge Martin. Ce-dernier a su résister à la pression de Sam Lowes, revenu dans ses échappements sur la fin, avant de finalement devoir renoncer.

Le rookie Aron Canet décroche son premier top-5 devant son coéquipier Hafizh Syahrin (6e), ex-pilote MotoGP qui reprend petit à petit le rythme de la Moto2. La grosse bagarre de la course fut celle pour la 8e place, remportée par Lorenzo Baldassarri devant Enea Bastianini et Xavi Vierge. Thomas Lüthi la voulait aussi mais le Suisse a chuté à 2 tours de l’arrivée. Mauvaise opération, également, pour Augusto Fernandez, étonnant 13e alors qu’il est censé se battre pour le titre cette année.

Vainqueur à Losail puis deuxième à Jerez, Tetsuta Nagashima conforte sa place de leader au championnat puisque ni Luca Marini, ni Jorge Martin, ni Sam Lowes n’avaient terminé la course précédente. Il se retrouve ainsi avec 17 points d’avance sur son dauphin, Lorenzo Baldassarri. Classement général au bas de l’article.

Moto2 – Championnat après Jerez : 1. Nagashima 45 pts, 2. Baldassarri 28 pts (-17), 3. Marini 25 pts (-20), 4. Bastianini 23 pts (-22), 5. Gardner 20 pts (-25), 6. Canet 19 pts (-26), 7. Martin 16 pts (-29), 8. Lowes 13 pts (-32), 9. Roberts 13 pts (-32), 10. Vierge 13 pts (-32)… Classement complet ici

La prochaine course se déroulera encore à Jerez de la Frontera, le 26 juillet, dans le cadre du Grand Prix d’Andalousie.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store