Jerez, Moto3 : Antonelli vainqueur devant son coéquipier Suzuki



C’est Antonelli, le pilote du team SIC58, qui s’est imposé sur le tracé de Jerez à l’occasion du Grand Prix d’Espagne. Il a devancé Suzuki, son coéquipier et Vietti. Le leader du championnat du monde Masia est parti à la faute, laissant Canet reprendre la tête du classement devant Antonelli pour un point. 

Ce matin c’est Migno qui a été le plus rapide lors de la séance de WUP devant Canet et Masia. Rappelons qu’hier c’est Dalla Porta qui a réalisé pour la première fois de sa carrière, la pole position. Il aura à ses cotés sur la grille de départ, Suzuki et Vietti. Il fait 21 degrés dans l’air et 22 degrés sur la piste, des conditions idéales pour les pilotes et leurs machines. Les pilotes auront 22 tours pour aller chercher la victoire.

C’est parti et c’est Suzuki qui s’arrache du peloton en entrée de virage devant Vietti et Foggia. Dalla Porta est cinquième devant Canet.  Antonelli revient en force et passe Vietti tandis que Rodrigo part à la faute et chute dans le virage 13.  Ce dernier s’est appuyé sur Arenas qui est parvenu à rester sur ses roues et a rejoint le peloton.

Dalla Porta revient en force  et vient se positionner derrière Suzuki qui tient les rênes de la course. Le pilote Italien passe Suzuki après 4 tours d’effectués. Masia le leader du championnat, Masia chute dans le virage 2, il quitte la piste en civière : mauvaise affaire pour l’Espagnol, ce qui arrange Canet pour le championnat.

Vietti vient de s’emparer des commandes de la course au détriment de Dalla Porta. Yurchenko part à la faute dans le virage 13. Suzuki ne lache rien, il reprend le devant de la course en étant à la limite en courbe. Dalla Porta est second, Canet troisième. Fenati est quatrième. Le pilote Italien fait le forcing et s’empare de la seconde place en se débarrassant de Dalla Porta et de Canet. Ce dernier manque de s’y mettre. Il rétrograde en sixième position.

Suzuki reprend les commandes de la course, il reste 10 tours à couvrir. Dalla Porta est second, Canet troisième. Vietti et Foggia forment le top5. Ils sont quinze pilotes à pouvoir aller chercher la victoire. Ramirez et Canet manquent de s’accrocher, ils sont au coude à coude… Rossi est pénalisé pour avoir dépassé les limites de la piste.

La bataille fait rage dans le peloton, une chute collective est de peu évitée, Fenati rétrograde en quinzième position à cette occasion. Suzuki parvient à rester devant malgré l’assaut du coéquipier de Dalla Porta, Ramirez. Dalla Porta prend le meilleur sur son partenaire et récupère ainsi la seconde position. Rodrigo après avoir repris la piste après sa chute, repart au tapis.

Il reste 5 tours avant le passage du drapeau à damiers et devant ça bouge : Antonelli s’est emparé de la tête de classe course devant Ramirez qui chute dans le virage 5, après avoir touché  la roue  d’Antonelli.

Fenati fait un écart en voulant éviter Ramirez. Fernandez et Garcia les imitent en s’accrochant dans le virage 6. Encore 2 tours, et Vietti mène la danse devant Antonelli et Canet. Chute de Booth Amos dans le virage 2.

Dernier tour et c’est Antonelli qui s’impose devant Suzuki son coéquipier et Vietti. Canet, le pilote de Max Biaggi termine quatrième et Arenas cinquième. 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] dans la Dunlop, cette fois pour Niccolo Antonelli, vainqueur du dernier Grand Prix en date à Jerez (lire ici). Pilote OK. (Moto3 […]