Jerez, Moto3 : Un diablotin nommé Pedro Acosta



Pedro Acosta est inarrêtable. Le pilote KTM est sorti vainqueur d’un combat à couper le souffle à Jerez, marqué par l’accrochage de Deniz Öncü, Jaume Masia et Darryn Binder dans le dernier virage. Le championnat bascule clairement à l’avantage du vainqueur du jour.

Tout le monde se démène, et à la fin, c’est Pedro Acosta qui gagne : ainsi peut être résumée la course Moto3 du Grand Prix d’Espagne, mais aussi l’entièreté du début de saison 2021. Vainqueur à Doha puis au Portugal, le jeune murcien a fait la passe de trois à domicile ce dimanche, à l’issue d’une course disputée de bout en bout.

Comme toujours dans la catégorie, plusieurs pilotes ont tenté de s’échapper en début de course, mais personne n’y est parvenu. Et si des Honda étaient devant en début d’épreuve, les chutes de Gabriel Rodrigo et Tatsuki Suzuki ont ensuite laissé les KTM seules sur le devant de la scène. Celles, officielles, de Pedro Acosta et Jaume Masia, opposées à la Tech3 de Deniz Öncü et à la Husqvarna (au moteur KTM) de Romano Fenati. La foire d’empoignes n’a jamais cessé, offrant aux téléspectateurs – puisque le public n’était pas autorisé – une épreuve haletante, où tout s’est joué dans le dernier tour.

Légèrement distancé à l’entame de ce dernier tour, Pedro Acosta n’a pas tremblé, a refait son retard pour s’emparer des commandes au freinage du virage 6, sortant Jaume Masia et un Deniz Öncü qui pensait avoir fait le plus dur. Revanchard, le Turc voulait à tout prix s’imposer, et a tout tenté dans le dernier virage. Tout tenté, et trop tenté : alors que Pedro Acosta filait vers la gloire, Deniz Öncü loupait son freinage et emmenait avec lui les pauvres Jaume Masia et Darryn Binder.

L’incident a profité à Romano Fenati, opportuniste deuxième derrière le diablotin Pedro Acosta. L’Italien s’offre son premier podium de la saison, de même que Jeremy Alcoba (3e) avec les nouvelles couleurs rouges de l’Indonesian Racing Team Gresini. L’Italien Andrea Migno (4e) échoue pour 21 millièmes, tandis qu’Ayumu Sasaki (5e) sauve la journée du team Tech3 en rentrant dans le top-5.

En progrès depuis plusieurs semaines, Jason Dupasquier confiait ses espoirs de top-8 à GP-Inside, jeudi. Le Suisse n’a pas failli et décroche, en terminant 7e, le meilleur résultat de sa jeune carrière. C’est aussi le meilleur résultat pour un pilote suisse dans la petite catégorie depuis Randy Krummenacher en 2010. Contraint à effectuer une pénalité long lap, le Français Lorenzo Fellon achève son Grand Prix 23e.

Le malheureux accrochage des numéros 2 et 3 du classement général, Jaume Masia et Darryn Binder, permet à Pedro Acosta de s’envoler au championnat. L’Espagnol compte désormais 51 points d’avance sur son nouveau dauphin, Niccolo Antonelli. Un écart record après 4 Grands Prix depuis l’introduction du système de points actuel, en 1993.

Jerez (GP d’Espagne) – Course Moto3 :

Championnat Moto3 après le GP d’Espagne : 1. Acosta 95 pts, 2. Antonelli 44 (-51), 3. Migno 42 (-53), 4. Fenati 40 (-55), 5. Masia 39 (-56), 6. Binder 36 (-59), 7. Sasaki 33 (-62)…

« Décisions irraisonnées » : Paolo Simoncelli critique la Direction de course

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments