Jerez, MotoGP (FP2) : Morbidelli et Quartararo dominent, Zarco 8e



Les pilotes Petronas Yamaha brillent dans la chaleur de Jerez, avec Franco Morbidelli et Fabio Quartararo aux deux premières places de la deuxième séance d’essais libres. Deux KTM sont dans le top-5. Huitième, Johann Zarco est le meilleur pilote Ducati.

Températures (très) élevées obligent, les chronos de la FP2 du Grand Prix d’Espagne ont été globalement moins rapides que ceux de la FP1. Personne n’est passé sous la barre des 1’38. Les pilotes se sont concentrés sur la préparation de la course de dimanche, qui se déroulera à la même heure et dans des conditions similaires.

Des conditions qui semblent réussir à l’équipe Petronas Yamaha. Revanchard après une FP1 où il n’a pas pu disputer les 20 premières minutes, Fabio Quartararo s’est immédiatement porté en tête de la FP2. Le Français est resté en tête tout du long, avant de se faire battre dans la dernière partie de la session par son coéquipier Franco Morbidelli. Les deux hommes se tiennent en 27 millièmes. Leur objectif est désormais de briller en FP3 afin de rentrer directement en Q2, ce qui n’est pour l’instant pas le cas au cumul FP1+FP2.

Surprise à la 3e place, occupée par le rookie Brad Binder. Le Sud-Africain semble confirmer les bonnes choses montrées lors de la pré-saison et fait office de premier pilote KTM, deux places devant son coéquipier Pol Espargaro (5e). Le troisième larron, Iker Lecuona, s’en sort également bien au 12e rang. C’est plus difficile pour Miguel Oliveira (17e), dernier représentant de la marque autrichienne ce vendredi.

Le champion du monde Marc Marquez (4e) est dans le coup, malgré une petite chute dans le virage 2. Son frère Alex Marquez (21e) est aussi tombé, dans une section rapide mais sans gravité.

Cal Crutchlow (6e) valide lui la vitesse montrée lors de la FP1, terminée en 3e position. Un écart de 2 dixièmes le sépare de Maverick Viñales (7e), troisième pilote Yamaha de la séance. Le quatrième, Valentino Rossi (20e), est en grande difficulté. L’Italien rencontre visiblement des difficultés dans la chaleur, car il était déjà très loin lors de la séance de l’après-midi du test de Jerez, mercredi.

Chez Ducati, la première Desmosedici est une GP19 et elle porte le numéro 5. C’est en effet Johann Zarco qui s’est le mieux illustré, parvenant à réaliser le 8e meilleur temps dans un tour où il avait son compatriote Fabio Quartararo en ligne de mire. Mais les autres Ducatistes ne le lâchent pas, avec Andrea Dovizioso (9e) et Francesco Bagnaia (10e) à 4 et 11 millièmes. En revanche, et comme en FP1, Danilo Petrucci (13e) reste un peu en retrait par rapport aux pilotes de la marque italienne.

Très à l’aise ce matin, les pilotes Suzuki Alex Rins (14e) et Joan Mir (16e) vont devoir travailler sur leur vitesse dans ces conditions de grande chaleur. Même chose pour Aleix Espargaro (15e), dont le premier week-end de course sur la nouvelle Aprilia RS-GP est pour l’instant moins bon qu’escompté.

Participez au concours GP-Inside/GP d’Espagne en cliquant ici

CONCOURS GP-Inside/Jerez : vos cadeaux Xavier Siméon !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] ont été victimes des deux premières chutes de la saison 2020 de MotoGP ce vendredi, lors de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix […]