Jerez : Pirro se tient prêt en cas de souci pour Dovi



Michele Pirro va être testé au coronavirus, au cas où il doive remplacer Andrea Dovizioso au Grand Prix d’Espagne. Mais il est convaincu que le pilote italien sera en mesure de rouler.

Tombé lors d’une course de motocross, dimanche 28 juin, Andrea Dovizioso a été opéré de la clavicule gauche à moins de trois semaines du premier Grand Prix de la saison 2020 en Espagne, sur le circuit de Jerez de la Frontera. Son entourage médical est convaincu qu’il sera rétabli à temps, et le vice-champion du monde MotoGP a déjà donné rendez-vous à tout le monde là-bas.

Chez Ducati, on doit préparer tous les scénarios. Dans l’hypothèse où Andrea Dovizioso ne pourrait pas rouler, il serait fait appel au pilote d’essai, Michele Pirro. Celui-ci va donc effectuer le même test au coronavirus que les autres pilotes MotoGP, ainsi qu’il l’a confié à Gpone.

« Dans les prochains jours, par précaution, je vais faire un test sérologique dans le cas malheureux où Dovizioso aurait des problèmes. Mais je crois qu’Andrea pourra sans aucun doute essayer de courir en Espagne. J’attends de lui comme de Petrucci qu’ils soient compétitifs. »

Michele Pirro est le dernier homme en date à avoir roulé sur la Desmosedici GP20. L’Italien était au circuit de Misano, fin juin, pour un test privé. Il a ensuite enchaîné avec l’ouverture du championnat d’Italie Superbike (CIV), mais sans perdre de vue la catégorie MotoGP en tête. « C’est nécessaire (de penser au MotoGP) car si on est trop distrait, on risque de ne pas bien faire ce qui est important : le développement de la GP20. La nouvelle moto est compétitive et nous avons travaillé dur avec l’équipe ces derniers jours. »

Andrea Dovizioso : « Être en pleine forme à Jerez »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de