Jerez, Puig : « Marquez était beaucoup plus rapide que les autres »



Alberto Puig considère – à tort, d’après les données du Grand Prix d’Espagne – que Marc Marquez aurait rattrapé Fabio Quartararo « avec 4 ou 5 tours de plus » à Jerez. Il encense la performance de son pilote, considérant qu’il est « deux crans au-dessus » de ses adversaires.

La course : « La stratégie était de prendre un bon départ et essayer de mener la course. C’est ce qu’il s’est passé, jusqu’à ce qu’il se fasse cette chaleur (au 5e tour) et doive tirer tout-droit. Ça lui a pris deux tours pour se reconcentrer, mais nous avons vu qu’il allait rattraper les leaders. Avec 4 ou 5 tours de plus il aurait pu avoir Quartararo, parce que Marc était une seconde au tour plus rapide. Nous savons quel genre de pilote nous avons. Il a une fois de plus montré qui il est. »

Sur ce point là, Alberto Puig a tort. Les données sont disponibles ici. En termes de rythme, entre les tours 6 (début de la remontée) et 21 (dernier avant la chute), l’écart entre les deux hommes est passé de 8,445 à 5,327 secondes. Cela signifie une réduction de 3,118 secondes, donc 2 dixièmes au tour. Sur ses 4 dernières boucles, l’Espagnol a repris respectivement 419, 344, 401 et 256 millièmes au Français. Que Marc Marquez allait plus vite en fin de course, c’est indéniable. Mais qu’il allait plier l’affaire « avec 4 ou 5 tours de plus » est statistiquement faux. Par ailleurs, jamais, à aucun moment de ses 21 tours, Marc Marquez n’a roulé une seconde plus vite que Fabio Quartararo.

La blessure : « Maintenant il est malheureusement blessé et doit se reposer, essayer de soigner son bras et quand il sera prêt, il reviendra se battre à nouveau pour la victoire. Ces choses arrivent quand on s’appelle Marc Marquez. Il fait des choses exceptionnelles. Il n’y a rien à regretter pour lui. Tout notre team a un immense respect et admiration pour ce qu’il fait. Maintenant nous faisons face au défi de la blessure de Marc mais c’est la course. Nous sommes une équipe forte et nous surpasserons ça. »

« Deux crans au-dessus » : « Quand un pilote se blesse, presque rien n’est positif. Mais d’un autre côté, tout le monde a vu et compris le niveau de Marc aujourd’hui. Au test du Qatar, certains doutaient de ses performances. Dimanche c’était plus que clair, il n’y a aucune interrogation à ce sujet. Son package, la Honda RC213V et lui, sont clairement deux crans au-dessus. Il n’était pas juste un peu plus rapide, il était beaucoup plus rapide que tout le monde. Et la différence, que cela plaise ou pas, grandit encore année après année. »

Marc Marquez out pour Jerez 2 (Dr Mir)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Jerez, Puig : « Marquez était beaucoup plus rapide que les autres » […]