Jerez, SBK (2) : Redding a tenté, Razgatlioglu était imbattable



Scott Redding a tout fait pour vaincre Toprak Razgatlioglu, mais le Turc n’a pas craqué. Il signe un nouveau doublé à Jerez, et conforte sa place de leader du championnat ud monde Superbike.

La course :

Comme en première manche, Toprak Razgatlioglu transforme sa pole position en holeshot et prend les commandes de l course. Mais contrairement à ce qu’il s’est passé plus tôt, Jonathan Rea n’est pas en mesure de rivaliser avec lui. Le pilote Kawasaki est en difficulté, rapidement doublé par les Ducati de Michae Ruben RInaldi et Scott Redding, en plus de la Ya,aha d’Andrea Locatelli. On comprend vite que ce dimanche après-midi ne sera pas le sien.

Vainqueur puis troisième à Barcelone, Scott Redding a idée de faire l’inverse à Jerez ; troisième en première manche, il vise cette fois la victoire. Il passe quelques minutes derrière Michael Ruben Rinaldi, passe au 6e tour puis se lance à la poursuite de Toprak Razgatlioglu, sur qui il a 6 dixièmes de retard. Les mètres à reprendre sont vite comblés, et les deux hommes s’envolent vers un duel pour la gagne.

Les kilomètres défilent, le round d’observation dure et la Ducati se fait de plus en plus pressante. L’attaque est finalement portée à 4 tours du drapeau à damiers, et Scott Redding prend les commandes d’une course pour la première fois du week-end. Mais son leadership prend fin une boucle plus tard, avec la réplique de Toprak Razgatlioglu dans le dernier virage.

Solide comme un roc, le Turc répète le scénario de la première manche et s’impose, un dixième devant son adversaire britannique. Quatre secondes derrière, Alvaro Bautista décroche son deuxième trophée de l’année avec la Honda, à l’issue d’une belle course où il lui a fallu réaliser de nombreux dépassements. Il met le rookie Andrea Locatelli au pied du podium, que l’Italien a pourtant longtemps tenu.

Chahuté par ses rivaux dans le peloton, Jonathan Rea s’en sort finalement avec une cinquième place, après avoir connu une meilleure deuxième partie de course. Il devance Axel Bassani, meilleur pilote indépendant de la manche et parvenu à battre la Ducati officielle de Michael Ruben Rinaldi (septième), en perdition sur la fin.

Trois heures après sa belle sixième place, Loris Baz conclut son week-end andalou – le premier en WorldSBK depuis près d’un an – avec un nouveau résultat dans le top-10, au neuvième rang. Il est le seul français dans les points, en raison du forfait de Lucas Mahias et du problème technique rencontré par Christophe Ponsson avant même le départ.

Le résultat mitigé de Jonathan Rea permet à Toprak Razgatlioglu de faire une bonne opération. L’avance du Turc sur le Britannique passe de 6 à 20 points, ce qui équivaut presque à un joker. Toujours troisième, Scott Redding en a maintenant 74 de retard. Michael Ruben Rinaldi est rejoint au quatrième rang par Andrea Locatelli.

WorldSBK Jerez – 2e manche Superbike :

Championnat WorldSBK actuel : 1. Toprak Razgatlioglu 449 pts, 2. Jonathan Rea 429 (-20), 3. Scott Redding 375 (-74), 4. Michael Ruben Rinaldi 227 (-222), 5. Andrea Locatelli 227 (-222)…

✪ GP-Inside survivra grâce à ses abonnés ! Soutenez-nous pour 2€/mois, accédez à tous les avantages (intégralité du contenu, concours-cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe (100 % sans pub en Premium) et participez au succès d’un média moto à votre service. Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires