Jerez, Viñales (3e) : « Comme une victoire »



La joie de Maverick Viñales était indubitable sur le podium du Grand Prix d’Espagne, son premier de la saison 2019. Le pilote catalan en veut maintenant plus.

« Être sur le podium, c’est comme une victoire » : heureux qui, comme Maverick Viñales, a vu la lumière au bout du tunnel de Jerez. Il n’était plus monté sur le podium depuis l’Australie 2018 (5 courses), mais a réussi à tout mettre bout à bout pour terminer troisième à Jerez.

Parti en deuxième ligne, le pilote Yamaha a résolu l’un de ses soucis : les départs. « Nous avons fait quelque chose de différent sur la moto. Je suis très content de ne pas avoir perdu de positions au départ. Nous en avons même gagné une, plus une autre pendant la course », félicite-t-il.

Battu par Marc Marquez et Alex Rins, Viñales a toutefois su résister au retour des pilotes Ducati, et à la pression mise par Andrea Dovizioso dans les derniers kilomètres. « J’ai vu que Dovi et Petrucci étaient derrière moi, j’ai pensé ‘Woah, Dovi va pousser et ca va être difficile’, donc j’ai juste essayé de faire les meilleurs tours possibles. Honnêtement c’était difficile, parce qu’il me restait juste un peu de pneu arrière à la fin. Je ne sais pas si j’aurais pu faire plus de tours comme le dernier, mais je suis content parce que la moto marchait bien. »

Les progrès réalisés sur la M1 sont soulignés par l’Espagnol. « C’était très important de démontrer que nous pouvions être là. Nous avons repris en confiance, en particulier avec le pneu avant. Nous avons travaillé dur durant tout le week-end. Après la FP3 nous n’étions pas en Q2, ce qui signifie qu’ensuite, nous avons beaucoup amélioré la moto. Il est important de constater qu’à l’arrivée, nous n’étions pas si loin de la tête. »

Au classement du championnat, Viñales reprend des couleurs : il remonte de la 13e à la 6e place. L’écart avec son coéquipier Valentino Rossi, 4e, se réduit à 31 points. « Le plus important est d’être régulièrement sur le podium. Si nous donnons notre meilleur, je pense que nous pouvons arriver au top, mais il n’y a pas de temps pour se relaxer. En particulier ce lundi, où nous devons faire un bon test. C’est très iportant de faire ce que nous avons à faire, puis aller au Mans dans un bon état d’esprit. »

GP-Inside vous envoie au Grand Prix de France !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] le top-3 à Jerez. « Être sur le podium, c’est comme une victoire », a-t-il alors déclaré (lire ici). « Terminer troisième à Jerez a été bénéfique pour la confiance, donc je suis positif », […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store