Jerez, Zarco (11e) : « J’espérais être plus rapide »



Johann Zarco a terminé au 11e rang le Grand Prix d’Espagne, son premier avec Ducati. Il espérait mieux mais dit avoir « compris beaucoup de choses pendant la course ».

Nouveau pilote Ducati, Johann Zarco affrontait sa première course au guidon de la Desmosedici GP19 à Jerez, sa quatrième monture après la Yamaha M1 (2017-2018), la KTM RC16 (une partie de 2019) et la Honda RC213V (trois dernières épreuves de 2019).

Le Français l’a dit à ses débuts, il a besoin de temps pour bien connaître la machine et commencer à en « trouver les limites ». Mais il est également pressé d’obtenir de bons résultats, car Ducati procédera bientôt à ses recrutements pour 2021 ; or, il se verrait bien dans l’équipe officielle ou le team satellite Pramac, ce qui lui permettrait de disposer d’une moto plus récente (GP20).

Après une bonne première journée, vendredi, ‘Jojo’ a manqué le coche lors des qualifications. Il n’est pas parvenu à se hisser directement en Q2 (15e à l’issue des essais libres), puis a obtenu la 20e place sur la grille après être tombé en Q1. Les forfaits de Cal Crutchlow et Alex Rins lui ont permis de se présenter au 18e rang au départ, dimanche.

En course, le pilote Hublot Reale Avintia Racing a réussi à remonter dans la zone des points (top-15), profitant ensuite des quelques abandons pour se hisser en 11e position. Il termine à 25 secondes du vainqueur (Fabio Quartararo), 4,5 secondes du 10e (Takaaki Nakagami) et avec environ 8 secondes d’avance sur son coéquipier Tito Rabat, arrivé 14e. « J’espérais être plus rapide, a-t-il reconnu, mais c’était très difficile de descendre en 1’38. Chaque tour j’étais en 39 et ça ne m’a pas aidé à rejoindre ceux qui étaient devant. »

Mais Johann Zarco trouve également du positif dans sa performance, notamment le fait d’avoir rallié le drapeau à damiers ; ce n’était plus arrivé depuis le Grand Prix d’Australie, en octobre 2019. Il valorise aussi l’expérience engrangée à l’issue de ce week-end. « Je suis content d’avoir fini la course et ça a été très important, parce que ça faisait longtemps que je ne l’avais pas fait, quasiment dix mois. Cela signifie que petit à petit, je peux revenir à haut niveau. J’ai compris beaucoup de choses pendant la course, et beaucoup de choses que je peux demander à Ducati pour avoir un meilleur feeling et un meilleur rythme de course. »

Rendez-vous est pris pour le Grand Prix d’Andalousie, à nouveau sur le circuit de Jerez de la Frontera du 24 au 26 juillet. « Je suis content d’être à nouveau ici, ce sera utile pour progresser, avoir un objectif clair et voir si je peux bien faire mon travail, bien travailler avec l’équipe. »

GP d’Espagne 2020 – MotoGP :
1. Fabio Quartararo
2. Maverick Viñales
3. Andrea Dovizioso
4. Jack Miller
5. Franco Morbidelli
6. Pol Espargaro
7. Francesco Bagnaia
8. Miguel Oliveira
9. Danilo Petrucci
10. Takaaki Nakagami
11. Johann Zarco
12. Alex Marquez
13. Brad Binder
14. Tito Rabat
15. Bradley Smith
DNF. Marc Marquez, Iker Lecuona, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Joan Mir

Ducati garde un oeil sur Zarco pour la Ducati officielle

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store