Johann Zarco : « J’aurai une moto d’usine l’an prochain »



Attentes pour Barcelone, matériel différent comparé à Tito Rabat, 2021 : Johann Zarco a fait le point sur sa situation avant le Grand Prix de Catalogne. Synthèse de ce qu’il faut en retenir.

Faire mieux qu’à Misano : « Ici je m’attends à un meilleur résultat car le travail que nous avons fait à Misano était bon mais n’a pas encore payé en course, et c’est un peu dommage. J’espère pouvoir faire un pas en avant ici car c’est un circuit où j’ai pu bien performer à plusieurs reprises par le passé. Il y a aussi moins de virages serrés , ce qui correspond mieux à mon style de pilotage, donc j’espère vraiment franchir à Barcelone, en partant sur un élan positif et en allant jusqu’au bout. »

Le poignet : « Il va pas mal, ça progresse bien. Il faut voir l’évolution, mais je pense que pour le petit ligament encore gênant, et qui pourrait être gênant longtemps, il faudra faire une petite infiltration la semaine prochaine, pour pouvoir mieux enchaîner les trois Grands Prix qui vont suivre, avec Le Mans et les deux en Aragon. Mais je ne sens pas de gros point faible. »

Une moto un peu plus évoluée que Tito Rabat : « Tito et moi nous avons commencé avec la même moto. Puis, Ducati a pu m’aider avec différentes choses après Jerez. À Misano j’ai eu des choses vraiment différentes, donc je ne peux pas dire que j’ai la même moto que Tito. C’était la même au début, et dans l’esprit de Gigi Dall’Igna, si un pilote mérite de bonnes choses, il essaie de l’aider durant la saison en lui donnant un peu plus. Je n’ai donc pas la même moto, et j’ai même eu plus d’évolutions que ce qui était prévu. »

Ducati Team ou Pramac Racing en 2021, bientôt la réponse : « (Intégrer le Ducati Team ?) Si je gagne ce week-end, oui ! (rires) Mais quoi qu’il advienne, j’aurai une moto d’usine l’année prochaine. Seule la couleur change, et certaines autres choses. On verra ce qu’on peut faire ici, puisqu’ils (chez Ducati, NDLR) voulaient attendre la fin de ces trois courses. Ce que j’ai fait à Misano comparé à ce qu’a fait Pecco n’est clairement pas suffisant, car il a fait le travail qu’il faut pour avoir la moto d’usine. On verra, je n’y pense pas trop. »

Championnat MotoGP après Misano 2 : 1. Dovizioso 84 pts, 2. Quartararo 83 (-1), 3. Viñales 83 (-1), 4. Mir 80 (-4), 5. Morbidelli 64 (-20), 6. Miller 64 (-20), 7. Nakagami 63 (-21), 8. Oliveira 59 (-25), 9. Rossi 58 (-26), 10. P. Espargaro 57 (-27)… Classement complet

Ducati 2021 : Bagnaia vers le guidon d’usine

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Zarco l’a dit en arrivant à Barcelone : il veut redresser la barre après deux courses difficiles à Misano, sur […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store