Johann Zarco : « Le feu brûle en moi pour continuer à pousser »



Tombé à Valence alors qu’il était onzième, Johann Zarco ne termine pas la saison 2022 comme il le souhaitait. Mais le Français voit plus loin et estime que tout ce qu’il a appris cette année a posé de solides bases pour chasser la victoire en 2023.

Propos recueillis auprès de Johann Zarco à Valence.

Une chute pour finir la saison, mais de l’optimisme : « L’avant allait bien durant 3-4 tours, puis je ne pouvais plus piloter, c’était le pire feeling du week-end. J’ai essayé de gérer ça et je pensais que j’aurais plus de rythme avec les autres, mais c’était vraiment dur, et dans le virage 11… C’est dommage parce que j’ai fait mon meilleur départ de l’année. Au moins on a cette grande crainte de la saison qui est éliminée de la tête. »

« Au warm-up j’avais un très bon feeling donc je m’attendais à de bonnes choses, et je n’ai pas pu bien terminer la saison. Mais je le prends bien, tout le monde est très rapide, et je sais que pour moi, de petites choses feront une grande différence dans le futur. Donc je vais pousser là-dessus et continuer à croire que je peux être devant, car je suis devant, ou pas très loin. »

Des bases posées pour l’avenir : « La sensation sur le train avant a progressé. J’ai aussi bien évolué dans le feeling personnel, ça n’a pas payé pour l’instant mais je pense que pour garder confiance j’ai bien fait preuve d’adaptation, j’ai su changer des choses, maintenant il me faut plus pour réussir à être également bien moi, car je vois que tous les pilotes ont un style différent et que tous y arrivent, donc il faut que j’y arrive aussi dans mon style. On va dire que cette saison m’a permis de mettre une sorte de nouvelle machine en route, encore plus volontaire pour aller gagner. Ce sera encore plus de la victoire par de la construction, et pas par de l’éclat. »

« J’ai tant appris cette année. Finir huitième n’est pas une grande satisfaction pour tout l’investissement et l’énergie mis dans cette saison, mais c’est le haut niveau. J’ai un grand feu qui brûle en moi pour continuer à pousser, car avec tout ce que j’ai appris et que je peux voir et sentir, ça me donne une grande motivation pour continuer. »

Francesco Bagnaia champion du monde : « Sept victoires, c’est un rêve. Il confirme la vitesse qu’il avait l’an dernier, et elle est arrivée beaucoup plus tôt, dès l a victoire à Jerez puis la confirmation au Mugello. Fabio et lui sont deux grands. La manière dont Fabio a géré la saison est fantastique, il a gagné quelques courses et il a été le plus régulier, et il était presque seul sur la moto pour le faire. Il aurait pu perdre les nerfs plus tôt et ne l’a pas fait, même ce week-end où il était fort. »

On a besoin de vous ! ✪ GP-Inside prépare déjà la saison 2023. Donnez-nous la chance de continuer à vous informer en devenant membre Premium pour 1 an ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Classement final du championnat MotoGP 2022

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ludo
1 mois il y a

Pas de Zarco-Bashing encore ? bizarre…

Mistarra
1 mois il y a

Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/e662h

Bien venue au club des non obsédés
1 mois il y a
Répondre à  Mistarra

Mistara,tu ne pourrai pas nous inventer un Club intime qui concerne la moto,et non un club a inciter a se branler…

Alex
1 mois il y a

Quel pilote ce Fabio!!!
Faire ce qu’il a fait avec la moto et le coéquipier qu’il avait… c’est un vrai miracle!!!
Un très grand champion !!!
Vivement la belle…✌️