Johann Zarco « refuse de céder face à la pression »



Avant le Grand Prix du Qatar, son premier au guidon de la KTM, l’état d’esprit de Johann Zarco est simple à résumer : il sait qu’un défi très difficile l’attend, mais il ne baissera pas les bras et est déterminé à aller jusqu’au bout.

« Ne dit-on pas qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ? » Cette phrase de Johann Zarco, glissée lors de l’un de ses ultimes messages d’avant-GP du Qatar, dit tout de ce qui l’attend en 2019. Un challenge inédit : faire triompher la KTM RC16 en MotoGP.

Après avoir gagné en Motocross, en Enduro, sur le Dakar, en Moto3, en Moto2 (…), KTM veut désormais la victoire suprême.Meilleur rookie MotoGP en 2017, meilleur pilote satellite en 2018, Zarco a été choisi pour mener à bien cette mission. « Je suis tout à fait conscient des responsabilités qui m’attendent… Le public et les médias me le rappellent d’ailleurs suffisamment ! », interpelle-t-il.

« Ils ont besoin de moi, je ne peux nier les attentes qui entourent un tel transfert, surtout après le podium décroché par Pol à Valence. Tout le monde se demande ce qu’un Zarco sera capable de faire au guidon de la RC16, sachant que mes deux premières années en MotoGP avaient été plutôt prometteuses. »

Le Francais le sait : il n’a « pas choisi la voie la plus simple », et « le chemin est encore long pour amener cette moto au sommet ». Son contrat va jusqu’à fin 2020. Il faudra peut-être plus de temps. « Mais je ne rechigne jamais devant le travail et surtout, je refuse de céder face à la pression. Tout simplement car ce prototype dispose d’un énorme potentiel ! », assure-t-il.

Pour son premier GP, au Qatar, Zarco a déjà défini ses objectifs : une bonne qualification (aller en Q2), mais surtout terminer dans le top-10. Réponse dimanche.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
gis
2 années il y a

courage ca va finir par le faire

Tony
2 années il y a

Bonne chance. La moto en es capable. Le pilote aussi. On y croit ????

Tony
2 années il y a

On y croit. ?????

thierry44
2 années il y a

Je pense que cela vas le faire, maintenant qu’il n »est plus le seul pilote français en moto GP.
Avec les bons résultats de Fabio en essai hivernaux cela vas lui retirer un peu de pression médiatique.
ce qui devrait lui permette de travailler plus sereinement.

Dude
2 années il y a

A la 3ème personne, carrément!

VERGER
2 années il y a

Allez Gazzzz Johann….!

Sylvain Jardin
2 années il y a

Oui on croise les doigts…. pour JZ5, mais je crois que l’on va souffrir cette saison 2019.

tophe 27
2 années il y a

jojo tu a le potentiel pour mettre la ktm sur le podium