Jonas Folger : « Trouver une équipe pour 2020 ! »



Jonas Folger ne le cache plus : « Le feu est toujours là. » L’Allemand veut « revenir dans ce championnat l’année prochaine », dit-il au sujet du mondial Moto2.

Alors qu’il n’avait plus participé à un Grand Prix depuis septembre 2017, Jonas Folger a fait son retour en piste cette année. L’ancien pilote MotoGP a participé aux épreuves Moto2 de Barcelone (Catalogne), d’Assen (Pays-Bas) et du Sachsenring (Allemagne) pour l’équipe Petronas Sprinta Racing. Il remplacait Khairul Idham Pawi, forfait et initialement remplacé par Mattia Pasini qui s’est aussi blessé (lire ici).

Et devinez quoi ? Ces quelques piges lui ont ouvert l’appétit. Il confirme lui-même sur Speedweek les rumeurs parlant de son possible retour à la compétition à temps plein : « Je me suis vite rendu compte que le feu était toujours là. Entre-temps, l’envie et la volonté sont devenues encore plus fortes. » 

Pourtant, à première vue, les résultats de Folgas n’ont pas été extraordinaires : 19e, 17e, 17e. Mais des progrès ont pu être constatés. Et il détaille les raisons de ces résultats, ainsi que ce qui le pousse à être optimiste, et d’abord au sujet de son Grand Prix d’Allemagne :

« Le week-end du Sachsenring fut de loin bien meilleur qu’Assen et Barcelone. Je suis heureux d’avoir amélioré mes compétences, d’avoir été plus agressif et plus confiant. Je reviens petit à petit ‘en mode course’, cela s’est vu car j’étais moins réticent à attaquer dans les premiers tours, alors que lors des deux dernières courses j’avais commencé en perdant beaucoup de positions. De plus, notre rythme été suffisant pour figurer dans le top-10. »

Réorienter son entraînement

L’Allemand plaise sa cause, dit qu’il a « montré qu’il y avait du potentiel » mais que « il faut du temps pour revenir. On ne retrouve pas toutes les solutions en trois courses après une pause d’un an et demi ». Il assure qu’il pourra « bientôt retrouver mes anciennes forces. Je vais commencer à m’entraîner plus intensément, faire tout ce que je peux pour trouver un package compétitif pour revenir dans ce championnat l’année prochaine ».

Le mot est lâché : oui, il veut effectuer son retour. De ce que l’on lit entre les lignes qui suivent, il va réadapter son entraînement à celui d’un pilote de course. Ce qui signifie qu’il va mettre de côté son rôle de pilote d’essais MotoGP pour Yamaha ?

« Il s’agit maintenant de rendre mon entraînement beaucoup plus adéquat avec la catégorie Moto2 actuelle et les moteurs Triumph. J’ai juste besoin d’augmenter ma compréhension de ce package et de ses caractéristiques. Cela devrait être la première étape dans la préparation de l’année prochaine. D’ici là, je dois trouver une équipe. »

2020 : oui, Folger prépare son retour

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

8
Poster un Commentaire

8 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Brittney

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

Gina

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

Christie

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

[…] Jonas Folger : « Trouver une équipe pour 2020 ! » […]

[…] le championnat du monde complet. Cette saison, il a pu faire 3 courses et a ensuite expliqué que « le feu est toujours là ». Il a recommencé à adapter son entraînement à la catégorie intermédiaire, et s’est mis […]

[…] cours. Problème : depuis qu’il a participé à quelques courses Moto2, l’Allemand veut redevenir pilote à temps complet. « Il a découvert qu’il aimerait à nouveau faire des courses, dit Lin Jarvis à Speedweek. […]

[…] a adoré l’expérience. « Je me suis vite rendu compte que le feu était toujours là », disait-il début juillet. Les résultats ne sont pas au rendez-vous – 19e, 17e, 17e, 19e, 18e – mais il […]

[…] Racing –, le pilote allemand s’est fixé un objectif : redevenir pilote à temps complet. « Le feu est toujours là », expliquait-il cet […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store