Jorge Lorenzo envisage d’être coach



« Aider un jeune pilote talentueux à devenir un champion » : une idée qui plaît à Jorge Lorenzo, ex-pilote MotoGP actuellement libre de tout contrat.

Pilote d’essai Yamaha en 2020, Jorge Lorenzo n’a pas été prolongé par la marque japonaise pour 2021, après une saison où ses plans de tests et de wild-cards MotoGP ont été freinés par la crise sanitaire. La piste qui le menait chez Aprilia n’a pas non plus fonctionné, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes. Chez Ducati, on ne compte plus non plus sur lui, car « il n’a plus la stimulation et la motivation nécessaires pour rouler vite » (Gigi Dall’Igna). Jorge Lorenzo n’a donc aucun engagement pour la saison qui arrive, et est libre de faire ce qu’il veut.

S’il a tiré un trait sur sa carrière de pilote moto, le Majorquin envisage cependant de rester impliqué dans l’environnement des Grands Prix. Sous quelle forme ? L’idée d’être coach l’attire, ainsi qu’il l’a révélé dans un jeu de questions-réponses sur son compte Instagram :

« Il serait intéressant pour moi d’être commentateur de télévision lors de certaines courses, ou de transmettre mon expérience à un jeune pilote talentueux pour l’aider à devenir un champion », a-t-il écrit.

Ce n’est pas la première fois que cette piste est évoquée. Proche de Jorge Lorenzo, le pilote italien Tony Arbolino a déjà expliqué avoir reçu son aide par le passé. « Il m’a appris à préparer une course, un championnat, il m’a fait comprendre la perception de la fatigue, du sacrifice, et cela m’a permis de grandir beaucoup. (…) La prochaine fois que je le vois, j’essaie de lancer la blague de lui proposer d’être mon coach… Mais je ne veux pas interférer dans ses décisions. Bien sûr, pour moi, ce serait un rêve », confiait avant la saison 2020 celui qui, quelques mois plus tard, allait devenir vice-champion du monde Moto3.

Plus récemment, le Majorquin parlait d’accompagner Andrea Iannone en rejoignant Aprilia. « Nous vivons tout deux à Lugano et je crois que je pourrais un peu être son guide ou coach. Je l’aiderais à aller plus vite », proposait-il, avant que l’Italien ne soit suspendu pour dopage jusqu’en décembre 2023.

Jarvis : Crutchlow plus en forme que Lorenzo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments