Jorge Lorenzo se retire



Jorge Lorenzo a décidé de mettre un terme à sa carrière de pilote MotoGP. Le Majorquin l’a annoncé ce jeudi en conférence de presse à Valence, oú il disputera ce week-end son dernier Grand Prix.

La décision était attendue, même s’il avait assuré le contraire ces derniers mois : Jorge Lorenzo ne disputera pas la saison 2020. Sa carrière de pilote moto s’arrêtera ce dimanche 17 novembre 2019, une fois l’arrivée du Grand Prix de Valence franchie.

Devant un public composé des journalistes et de nombreux pilotes, Jorge Lorenzo a expliqué qu’il ne se sentait plus de continuer, diminué par les multiples blessures dont il a été victime – dont celle au dos cette année. Il s’est excusé auprès du Repsol Honda Team, en particulier Alberto Puig à qui il avait promis de réussir son défi, à savoir gagner avec la Honda.

À 32 ans, Jorge Lorenzo est quintuple champion du monde (dont trois fois en MotoGP). Présent en mondial depuis 2002, il a participé à 296 Grands Prix, en a remporté 68 et est monté sur 152 podiums. Sa 297e course, prévue ce dimanche à Valence, sera sa dernière.

Sa déclaration complète :

« J’ai toujours cru qu’il y avait quatre jours très importants dans la carrière d’un pilote : sa première course, sa première victoire, son premier titre, et quand il se retire. Je suis ici pour annoncer que cette course MotoGP sera la dernière de ma carrière. Ensuite, je me retirerai comme pilote professionnel

Tout a commencé quand j’avais 3 ans, donc ce sont plus de 30 ans de dévouement complet à mon sport. Les gens qui me connaissent savent à quel point je suis perfectionniste, l’intensité et l’énergie que j’ai toujours mis. Être perfectionniste demande beaucoup de motivation. C’est pourquoi ça qu’après 9 années chez Yamaha – probablement les meilleures de ma carrière –, j’ai senti que j’avais besoin d’un changement pour rester pleinement engagé.

C’est pourquoi je suis allé chez Ducati. Ça m’a donné une nouvelle motivation, et je l’avais même quand les résultats n’étaient pas au rendez-vous, jusqu’à cette première victoire au Mugello. Ensuite, quand j’ai signé avec Honda, ça m’a donné un autre boost parce que j’ai réalisé l’un des rêves de tout pilote : être pilote HRC pour Repsol Honda.

Malheureusement, des blessures sont arrivées et elles ont joué un rôle important dans mes résultats. Je n’étais pas en bonne condition physique pour être rapide et compétitif. Je ne me suis jamais senti naturellement à l’aise. Ça m’a créé beaucoup de problèmes, mais je n’ai jamais perdu la patience, j’ai continué à travailler avec le team, en pensant que c’était une question de temps.

Puis est arrivé ce gros accident au test de Barcelone, et quelques jours plus tard une autre chute à Assen. Je dois admettre que là, quand je roulais dans les graviers puis que je me suis relevé, je me suis dis qu’après tout ce que j’ai accompli il ne fallait pas continuer à souffrir, ‘j’en ai fini, je ne veux plus rouler’. Puis je suis rentré chez moi et j’ai décidé d’essayer. Mais la vérité est qu’à partir de là, la montagne était trop haute, je ne pouvais plus trouver la motivation pour essayer de continuer à la grimper.

Tout le monde sait à quel point j’aime rouler, mais par-dessus tout gagner. J’ai réalisé que ce n’était pas possible, surtout en si peu de temps avec Honda. L’objectif que je m’étais fixé en début d’année n’était pas réaliste en si peu de temps. Donc je dois m’excuser auprès de Honda, en particulier d’Alberto Puig qui m’a donné cette opportunité. Je me souviens de l’une de nos premières rencontres, où je lui ai dis « Alberto, ne fais pas d’erreur en signant le mauvais pilote, crois en moi et tu ne le regretteras pas ». Malheureusement je l’ai déçu, lui et Honda.

Je pense que c’est la meilleure décision pour moi et pour le team, parce que Honda et Jorge Lorenzo ne peuvent pas simplement se battre pour marquer des points, ou finir dans le top-5. Ou même le podium qui, je pense, aurait été possible avec du temps. Nous sommes des vainqueurs et nous avons besoin de gagner.

Je dis toujours que je suis très chanceux, car beaucoup de pilotes n’arrivent pas là où je suis, ni même en championnat du monde, ils doivent aller faire un travail ‘normal’. C’est vrai que j’ai toujours travaillé très dur, mais si je n’avais pas été au bon endroit au bon moment, et si je n’avais pas eu certaines personnes avec moi, ça aurait été impossible. Donc je veux remercier toutes les personnes qui m’ont apporté beaucoup, en particulier Carmelo Ezpeleta et la Dorna pour le bon traitement que j’ai reçu, et pour faire de ce sport ce qu’il est.

Merci à toutes les marques qui ont cru en moi, Derbi, Aprilia, Yamaha, Ducati, Honda, spécialement Giampiero Sacchi, Gigi Dall’Igna, Lin Jarvis et Alberto Puig. Et évidemment ma mère pour m’avoir accompagné dans ce monde, mon père pour m’avoir transmis l’amour de la moto et pour tous les sacrifices, Juanito pour avoir toujours été loyal et être resté avec moi. Puis mes fans, mon fan-club et tous les fans de MotoGP en général.

Voilà, ça y est. Merci à tous pour toute votre aide, c’était un plaisir de travailler avec vous. Je vous souhaite de tout mon coeur le meilleur. »

Honda doit maintenant lui trouver un remplaçant pour 2020. Plusieurs scénarios sont possibles, dont parmi eux : l’arrivée de Johann Zarco chez Repsol Honda ; la montée en grade de Cal Crutchlow chez Repsol Honda, libérant une place pour Johann Zarco dans l’équipe LCR ; ou la même chose, mais avec Alex Marquez à la place de Johann Zarco chez LCR.

« La meilleure décision » : Jorge Lorenzo explique pourquoi il arrête

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

21
Poster un Commentaire

13 Fils de commentaires
8 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Affreux ZOZO

Vraiment déçu pour Jorge ! Un grand CHAMPION !
Pourvu que le Droopy neurasthénique ne soit pas engagé chez Repsol Honda, pas de confiture à un cochon.

GilNov

Affreux ZoZO
Et bien vas y,ballance ton porc…

fred-bear

C’est sur que la confiture ce ne peut être toi, un étron une diarrhée te représente sans doute le mieux.

SPEC

Je te trouve un peu mou Fred Bière…tu fais beaucoup mieux d’habitude dans l’insulte et la vulgarité…

Affreux ZOZO

Le CHAROGNARD neurasthénique doit être content de cette décision.

fred-bear

Vite une manipulation avec le petit marquez, ce serait bien un espingouin en moto gp, ça changerait, ça nous manque,

SPEC

Oh, un post presque sans insulte, tu faibli Fred Bière…

fred-bear

Reste le vieux qui se traine et s’accroche comme les morpions sur les couilles. C’est moche de ne penser qu’a l’argent.

SPEC

AAAAAH….Là ,c’est mieux….un post bien négatif dont tout le monde se contrefout, manque juste quelques injures…mais çà va venir….je le sens…

minounet

si Zarco va chez honda, hâte de voir sa performance et que va t’il dire si il n’y arrive pas ?
Ca va être compliqué de dire que la Honda est nulle

[…] Jorge Lorenzo se retire […]

[…] Jorge Lorenzo se retire […]

Jaig Rossi

Quel trou du cul. Jusqu’à il y a peu encore il démentait les rumeurs de son retrait. Avant Ducati il disait aussi qu’il voulait terminer sa carrière chez Yamaha, dans le sens où en tout cas il n’envisageait pas de les quitter même une seule année. C’est un menteur et il est malhonnête avec lui-même je pense, car il pointe du doigt le manque de motivation chez Yam alors qu’il avait de quoi s’occuper avec Marquez. C’est le seul à avoir battu Marquez depuis qu’il est en moto GP (Rossi n’oubliera jamais cette année là…), le seul (comme le faisait… Lire la suite »

SPEC

ET tu sait ou il se le met…ton mépris MDR

Jaig Rossi

Dans sons cul oui et, qui sait, peut-être même que ça lui fera un bien tel que son moral reviendra? Quoiqu’avec ses problèmes…
Sa décision, pour ce qu’on en sait et parce qu’il n’est pas franc, est prise dans un contexte négatif (blessures, mauvais résultats, hémorroïdes d’après le site officiel motoGP), alors on ne peut que la regretter et fustiger son entourage qui n’a pas su lui regonfler le moral (ou autre chose…), lui conseiller la titano, lui installer une selle confort, etc.

[…] départ à la retraite de Jorge Lorenzo a libéré une place pour la saison 2020 de MotoGP. Deux candidats se la disputent […]

[…] Jorge Lorenzo a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière de pilote à la fin de la saison 2019. Son contrat pour 2020 n’étant plus valable, Honda […]

[…] pilotage n’est plus le même, l’homme semble usé, ne prend plus de risques… et décide de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison 2019, un an avant ce qui était prévu dans son […]

[…] Dani Pedrosa fin 2018, un autre champion du monde, Jorge Lorenzo, s’est retiré fin 2019. Fatigué par les années de championnat du monde, découragé par une Honda RC213V difficile à […]

[…] ce qu’il avait expliqué au moment de l’annonce, en marge du Grand Prix de Valence, Jorge Lorenzo certifie que « les blessures ont accéléré ma […]

[…] par des années de carrière, usé par de graves blessures et démotivé par sa situation au HRC, Jorge Lorenzo a choisi de se retirer. Une décision que l’on sentait venir depuis des mois, mais qui n’a été annoncée que […]