Jorge Lorenzo : « Sur la Yamaha, un bonheur que je n’avais pas ressenti depuis longtemps »



Nouveau pilote d’essais Yamaha, Jorge Lorenzo était présent à la présentation du team Monster Energy Yamaha MotoGP 2020. Une autre occasion de déclarer sa flamme à la M1, avec laquelle il a roulé cette semaine à Sepang.

« Je suis heureux d’être de retour à la maison », a répété le quintuple champion du monde, qui se dit « vraiment reconnaissant » envers de la firme japonaise.

Comme il l’avait déjà expliqué lors de sa signature, son objectif est de remettre Yamaha sur le chemin de la gloire : « Je très motivé à faire de mon mieux pour aider Yamaha à gagner un autre titre mondial. » La dernière couronne MotoGP des Bleus a été remportée en 2015, par un certain Jorge Lorenzo.

Au détour d’une question concernant son contrat avec Honda, arrêté fin 2019, il en a profité pour remercier son ancien team-manager au HRC : « Alberto Puig est un homme intelligent et loyal. Il m’a toujours soutenu durant mon année avec Honda et je dois le remercier pour m’avoir permis de piloter la Yamaha. Je n’ai rien entendu de lui ces derniers jours mais je lui suis très reconnaissant. »

L’aide de Jorge Lorenzo sera précieuse, notamment parce qu’il a roulé sur trois motos différentes en trois ans, et pas des moindres : la Desmosedici, la RC213V et la YZR-M1 « La Ducati n’est pas difficile à décrire, le mot que j’utiliserais est ‘puissance’. J’ai beaucoup souffert sur la Honda, ce n’est pas facile de résumer ces sensations en un mot, mais je peux dire quelle est très agile. La Yamaha est la moto la plus facile à piloter. »

À peine de retour chez Yamaha, le Majorquin fait déjà l’objet d’un déferlement de rumeurs, de sa participation à des Grands Prix jusqu’à un retour en tant que pilote titulaire en 2021. Qu’a-t-il à en dire ? « Quand je me suis retiré, l’idée était de me retirer complètement. J’ai passé 18 ans à travailler dur pour gagner. Maintenant je suis dans un moment différent de ma vie, et les objectifs sont différents. Mais je dois dire que l’autre jour, j’ai pris du bon temps sur la Yamaha. J’ai ressenti un bonheur que je n’avais pas ressenti depuis longtemps, au moins depuis mes victoires avec Ducati. Pour le moment je suis très content. À Valence j’ai dit que c’était à 99 % sûr que je ne reprendrai pas la course, maintenant c’est 98 %. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Test Sepang : Lorenzo ne fera que le dernier jour

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Majorquin le répète : aujourd’hui, il est heureux de sa situation. Même s’il a avoué que retrouver le guidon de la M1 lui procure des sentiments qui pourraient bousculer ses plans. « […]

[…] février dernier, le Majorquin avouait également que retrouver le guidon de la M1 lui avait procuré « un bonheur que je n’avais pas […]

[…] pour développer la moto et même des participations à quelques courses MotoGP. Le Majorquin avait retrouvé la M1 à Sepang, début février, et s’était fait inscrire au Grand Prix de Catalogne, prévu […]

[…] n’a pour l’instant que très peu profité de son nouveau poste. Le Majorquin avait retrouvé la M1 à Sepang, début février, et s’était fait inscrire au Grand Prix de Catalogne, prévu début […]