Jorge Navarro veut être en MotoGP en 2021



Quatrième du dernier mondial Moto2, Jorge Navarro ambitionne de se battre pour le titre en 2020 puis intégrer la catégorie reine l’année suivante.

Après avoir mis un peu de temps à briller en Moto2 (14e en 2017, 13e en 2018), Jorge Navarro a trouvé sa voie lors de la campagne 2019, où il est passé de la Kalex du team Gresini à la Speed Up de l’équipe de la marque.

Monté sur 8 podiums, parti 4 fois de la pole position, l’Espagnol a fait partie des candidats au titre de champion du monde. Il a finalement terminé au pied du podium du classement général, à 36 points du grand vainqueur, Alex Marquez.

Les deux premiers de ce classement, Alex Marquez et Brad Binder, sont partis en MotoGP. Sur le papier, Jorge Navarro est donc logiquement à considérer parmi les prétendants au trône de la catégorie Moto2, face à Thomas Lüthi, Augusto Fernandez ou encore Luca Marini.

Son objectif est clair : gagner en 2020 puis faire le grand saut en MotoGP. « Je crois et j’espère que l’année qui vient sera ma dernière en Moto2, confie-t-il à Motosan. J’aimerais être en MotoGP en 2021. Je crois que c’est l’objectif de beaucoup des top-pilotes de la catégorie, chercher la meilleure place en MotoGP, et nous allons travailler pour ça. Sans oublier qu’en 2020 il faut lutter pour être champion, mais en pensant que l’année d’après serait le moment parfait pour passer en MotoGP, et au meilleur endroit possible. »

S’il est encore tôt pour élire un constructeur, le pilote Speed Up observe déjà que « pour mon style de pilotage, une Yamaha ou une Suzuki m’iraient bien, mais il faut voir. Je dis aussi ces marques parce que les rookies qui y sont passés et qui s’en sont le mieux tirés sont Quartararo et Mir. Mais bon, nous savons tous que la Ducati est une grande moto, que la Honda gagne des titres, la KTM progresse beaucoup, l’Aprilia le fera aussi sûrement… ».

Mais avant cela, il faudra d’abord briller en 2020. « Je suis sûr qu’en améliorant les petits détails qui nous ont manqué en 2019, nous pourrons être plus proches et nous pourrons réellement nous battre pour gagner le titre », certifie-t-il.

Pour ce faire, Jorge Navarro parle de « petits détails » à améliorer, sans vouloir trop en dire. Il estime être à un bon niveau en termes de condition physique et de technique, mais veut travailler l’aspect psychologique. « Parce que cette année, mes attentes n’étaient pas de lutter pour le mondial, mais c’est le cas en 2020 et je dois être prêt d’entrée pour supporter la pression. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

2020 : Les grilles MotoGP, Moto2, Moto3, MotoE

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store