KTM en MotoGP jusqu’en 2026



L’engagement de KTM Motorsports en MotoGP a officiellement été prolongé de cinq ans. Le précédent contrat s’arrêtait fin 2021, le nouveau porte jusqu’à 2026.

KTM en MotoGP, ça n’est pas prêt de s’arrêter. La prolongation de l’engagement du constructeur autrichien en MotoGP avait été annoncé en août 2019, mais il s’agissait d’une déclaration d’intention, à faire suivre d’une signature. Celle-ci est désormais effective.

Le nouveau contrat passé avec Dorna Sports, promoteur du championnat du monde, comprend les saisons 2022 à 2026. « Après seulement quelques saisons, nous avons mis ce projet sur des bases très solides, donc c’est une étape positive de porter notre engagement en MotoGP à 2026 », s’est félicité Pit Beirer, directeur de KTM Motorsports. Cette campagne 2026 sera la dixième de KTM en MotoGP.

« En seulement quatre ans, nous sommes devenus membres du peloton et avons porté haut le orange dans les classements », poursuit Hubert Trunkenpolz, directeur du marketing, en allusion aux succès obtenus en 2020. La saison passée, KTM a ajouté son nom à la liste des constructeurs vainqueurs en MotoGP, avec les trois triomphes de Brad Binder (Brno) et Miguel Oliveira (Spielberg 2, Portimao). Et ces performances rapportent, ajoute Hubert Trunkempolz. « Nous sommes fiers du profil et du prestige, pas seulement d’être en MotoGP, mais d’avoir un impact à ce niveau. Nous pouvons voir l’influence de nos succès en MotoGP sur le business, comme pour l’importance de la marque à niveau global. »

Rejoindre l’élite du sport moto a fait office d’accomplissement du projet KTM, déjà engagé dans toutes les catégories inférieures, qu’il s’agisse des Grands Prix (Moto3, Moto2) comme des championnats dédiés aux jeunes pilotes (Red Bull MotoGP Rookies Cup, entre autres). La marque autrichienne a créé une filière du plus bas au plus haut niveau, et est aujourd’hui imitée par ses rivales.

En plus de sa structure officielle, KTM accompagne aussi une équipe satellite en MotoGP, et pas n’importe laquelle : l’équipe français Tech3. Or, d’après son team-manager Hervé Poncharal, un accord verbal allant jusqu’à 2026 a déjà été trouvé avec les cadres de la firme autrichienne. « Ça m’a surpris, de manière positive, expliquait-il fin décembre. Le contrat doit encore être négocié mais l’engagement verbal est suffisant pour moi. Quand Stefan Pierer (PDG du groupe KTM, NDLR) dit qu’on le fera, alors je sais qu’on le fera. Un contrat de cinq ans serait merveilleux pour moi car j’aimerais terminer ma carrière avec KTM. »

Quant à l’avenir proche, 2021, le même Stefan Pierer ne cache plus ses ambitions : « Notre objectif pour l’année prochaine : nous voulons nous battre pour le titre de champion du monde, et si possible le gagner. » KTM « aura la patience nécessaire », mais n’arrêtera pas avant de s’être hissé sur le toit du sport moto. « Il nous a fallu sept ou huit ans pour remporter notre première victoire au classement général du Rallye Dakar, tout comme pour le championnat américain de Supercross. Nous n’abandonnerons pas tant que nous n’aurons pas également gagné en MotoGP. »

KTM à l’assaut du titre MotoGP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] KTM en MotoGP jusqu’en 2026 […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store