KTM : Espargaro croit en Zarco

Pol Espargaro est « sûr que Johann Zarco sera rapide » sur la KTM RC16. L’Espagnol estime que ce n’est qu’une question de temps.

En termes de classement, les premiers essais hivernaux de Johann Zarco sur la KTM n’ont pas été satisfaisants : 21e à Valencia, 19e à Jerez. En quittant Yamaha, le Français savait que le défi KTM allait être difficile à relever. Et son nouveau coéquipier, Pol Espargaro, n’est pas inquiet pour ses performances.

« Il a juste besoin d’un peu de temps pour s’habituer à la moto, assure ainsi Espargaro au micro de Speedweek. Elle est très différente de la Yamaha et il est normal qu’il ait besoin de temps. Mais je ne doute pas qu’il sera rapide. »

Au guidon de la RC16 depuis deux ans, Espargaro a déjà passé plusieurs caps sur la moto orange. Mais il reste encore de nombreux domaines dans lesquels il faut progresser. C’est là que Zarco entre en jeu : « Il peut nous montrer comment améliorer la moto. C’est l’une des raisons pour lesquelles KTM l’a choisi : il est rapide et peut apporter de nouvelles idées, ressentir des choses que je ne ressens pas. Nous lui faisons confiance à 100 %. »

Espargaro a également salué les investissements de KTM pour progresser : Dani Pedrosa et Mika Kallio comme pilotes d’essais, plus une équipe satellite (Tech3) avec les jeunes Hafizh Syahrin et Miguel Oliveira. L’Espagnol les rassure également : « Nous savons qu’au début, la KTM n’est pas aussi facile à piloter que la Suzuki, par exemple. Mais ça va venir. Les nouveaux pilotes ont juste besoin de temps et doivent rouler pour acquérir de l’expérience. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
480Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+
0Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dude

A Lourdes aussi ils y croient…