KTM trace la voie pour Acosta jusqu’en 2024



Pedro Acosta continuera chez KTM en 2022, et même lors des trois prochaines saisons,annonce Motorsport. Un passage en MotoGP serait envisagé pour 2024.

Objet de convoitise de tous les constructeurs, Pedro Acosta a choisi de rester avec KTM. Le constructeur autrichien, dont il a remporté la compétition pré-GP l’an dernier (Red Bull MotoGP Rookies Cup), puis avec qui il a fait ses débuts en championnat du monde cette saison (équipe Red Bull KTM Ajo), aurait, d’après Motorsport, réussi à lui faire signer un contrat jusqu’à fin 2024.

Un accord portant sur trois années est plutôt rare dans le monde des Grands Prix, mais le jeu en vaut la chandelle. À 17 ans, Pedro Acosta domine le mondial Moto3 dès sa première campagne, avec 5 victoires et 6 podiums lors des 11 courses déjà disputées, et une 8e place pour moins bon résultat. Ces chiffres, ainsi que les 41 points d’avance dont il dispose sur son dauphin Sergio Garcia, en font le favori pour le titre.

Le plan que trace KTM pour Pedro Acosta consiste en un passage en Moto2 en 2022, année où il fêtera ses 18 ans. L’idée est de l’y faire rester au moins deux saisons, avant un possible passage en MotoGP en 2024.

La présence du jeune prodige espagnol dans la section Moto2 de l’équipe Red Bull KTM Ajo n’est plus un secret, mais l’identité de son coéquipier reste elle à dévoiler. Les dernières rumeur annoncent son compatriote Augusto Fernandez, plutôt expérimenté dans la catégorie (67 départs au compteur, en cours), à ses côtés. Les deux hommes remplaceront Remy Gardner et Raul Fernandez, promus en MotoGP chez Tech3 KTM Factory Racing.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] KTM trace la voie pour Acosta jusqu’en 2024 […]

[…] KTM trace la voie pour Acosta jusqu’en 2024 […]

[…] KTM trace la voie pour Acosta jusqu’en 2024 […]