La Dorna veut un nouveau calendrier début juin



Le travail pour l’organisation du championnat du monde MotoGP 2020, en temps de coronavirus, continue. Un protocole de sécurité sanitaire va être mis en place (détails ici). Concernant le nouveau calendrier, Carmelo Ezpeleta (PDG Dorna) confie à Gpone son souhait d’en publier une nouvelle version, actualisée, début juin.

Un premier GP fin juillet. « Nous avons commencé à travailler sur différents scénarios. Je comprends que ce sera difficile, mais il y a bien la possibilité de reprendre. Nous sommes en contact avec les différents circuits pour voir ceux qui pourront accueillir un Grand Prix, mais nous pensons que nous pourrons reprendre fin juillet et continuer jusqu’à novembre. Il y a aussi la possibilité d’avoir plusieurs courses sur le même circuit, sur deux week-ends consécutifs. »

Publier un nouveau calendrier. « Notre volonté est de le faire au début du mois de juin, même plus tôt s’il y a une chance. Nous n’irons pas plus loin que la fin novembre. Je crois que nous pouvons organiser au moins 10 courses, 14 serait idéal. »

Un championnat centré sur l’Europe, pour l’instant. « Je ne dis pas que nous n’irons pas hors d’Europe. Je suis en contact avec tous les circuits et je n’écarte pas cette option. Bien sûr, les longs voyages seront plus compliqués à organiser, mais nous allons essayer de les faire si possible. »

Débuter au Red Bull Ring après la Formule 1. « Je ne peux pas le dire. Je ne pense pas que le Grand Prix d’Autriche sera notre première course, nous voudrions le maintenir à la même date (16 août) et commencer la saison plus tôt. »

Faire des Grands Prix en Italie en 2020. « Pour le moment à Misano, mais n’abandonnons pas pour le Mugello, c’est toujours possible. Mais avec le circuit de Misano, les discussions sont à une étape plus avancée, aussi grâce à l’aide de Saint-Marin qui nous rend plus facile le fait de rouler à huis clos. »

La possibilité d’annuler la saison. « Je pense toujours à ce qu’il pourrait se passer dans le pire des scénarios. Donc nous avons considéré cette option pendant un jour et demi, nous avons décrété ce qu’il y a à faire dans ce cas, puis nous n’y avons plus pensé. Il n’y a pas besoin de donner des pourcentages, on ne pense pas à ne pas rouler, mais si cela arrive nous savons déjà comment aller de l’avant. Clairement, c’est mieux de rouler. C’est bien mieux de faire dix courses plutôt que rien. »

Calendrier 2020 : ce que l’on sait fin avril

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store