La F1 a un calendrier, des infos pour le MotoGP



Un calendrier de reprise de la saison 2020 du championnat du monde de Formule 1 vient d’être dévoilé. Entre les lignes, on peut y trouver des signes positifs pour le retour du MotoGP.

La reprise des compétitions sportives s’organise, et le championnat du monde MotoGP aura bientôt un premier calendrier. Celui-ci est attendu aux environs du 10 juin, d’après les informations données par Loris Capirossi. Certains contours en ont déjà été donnés, comme le nombre de courses – une douzaine –, les destinations attendues – Jerez, Brno, Spielberg, Misano, Aragon, Barcelone, Valence – et les conditions – sans public, paddock limité au strict minimum, tests au coronavirus, mesures barrières.

La Formule 1 a tiré quelques jours plus tôt, et vient de dévoiler son programme pour les trois prochains mois. Les données sont intéressantes pour le sport moto, car plusieurs éléments vont se recroiser. Notamment concernant les destinations visitées : si la F1 est certaine d’avoir l’autorisation d’aller rouler dans ces pays, alors il y a des chances que ce soit aussi le cas pour le MotoGP. Il va sans dire que des différences existent (nombre de personnes dans le paddock, besoins, importance du sport, etc), mais ces indicateurs n’en restent pas moins intéressants.

3-4-5 juillet : Spielberg (Autriche)
10-11-12 juillet : Spielberg (Autriche)
17-18-19 juillet : Hungaroring (Hongrie)
31 juillet-1-2 août : Silverstone (Grande-Bretagne)
7-8-9 août : Silverstone (Grande-Bretagne)
14-15-16 août : Barcelone (Espagne)
28-29-30 août : Spa (Belgique)
4-5-6 septembre : Monza (Italie)

La F1 visitera d’abord le Red Bull Ring de Spielberg, en Autriche, dans la première quinzaine de juillet. De très bon augure pour les Grands Prix moto, puisqu’une épreuve – peut-être même deux – doit se dérouler au même endroit en août. Silverstone est également au programme, mais cela ne concerne que les compétitions automobiles car le Grand Prix moto de Grande-Bretagne a d’ores et déjà été annulé.

Lewis Hamilton et ses adversaires iront aussi en Espagne mi-août. Là encore, c’est bon signe pour le MotoGP, qui prévoit d’aller rouler à différents endroits du territoire espagnol – Jerez, Aragon, Barcelone, Valence.  Enfin, feu vert est donné à la course de Monza, en Italie, début septembre. À peu près au même moment, le MotoGP est censé se rendre à Misano.

Saison 2020 : le « plan A » est sur les rails

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de