La grille MotoGP 2021, au 19 avril



Alex Rins est le cinquième pilote à valider sa place sur le championnat du monde MotoGP 2021. Quel est l’état actuel de la grille de départ ? Voici un récapitulatif, avec les positions de chaque pilote à ce jour.

Ce qui a été signé (dans l’ordre) :
– Tito Rabat avec Reale Avintia Racing jusqu’en 2021.
– Maverick Viñales chez Monster Energy Yamaha MotoGP jusqu’en 2022.
– Fabio Quartararo chez Monster Energy Yamaha MotoGP jusqu’en 2022.
Marc Marquez au Repsol Honda Team jusqu’en 2024.
Alex Rins avec le Team Suzuki Ecstar jusqu’en 2022.

MOTOGP 2021

Aprilia Racing Team Gresini (Aprilia) :
Pilotes actuels : Aleix Espargaro et Andrea IannoneAleix Espargaro se demande s’il va mettre un terme à sa carrière, mais le confinement et l’espoir suscité par la nouvelle Aprilia l’incitent à continuer. Quant à Andrea Iannone, tout est actuellement conditionné par sa suspension pour dopage. Il va faire appel et est soutenu par son équipe. Mais si la suspension jusqu’à juin 2021 est confirmée, Aprilia devra lui trouver un remplaçant.

Ducati Team (Ducati) :
Pilotes actuels : Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci. Les Rouges ont établi une liste de pilotes à suivre. Andrea Dovizioso a la priorité, mais doit décider de s’il veut continuer ou pas. La place de Danilo Petrucci est menacée par Jack Miller, qui veut sa place. Johann Zarco toque aussi à la porte.

LCR Honda (Honda) :
Pilotes actuels : Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami. Après réflexion, Cal Crutchlow a décidé de continuer en 2021 et va en discuter avec son équipe pour prolonger son contrat. Le patron, Lucio Cecchinello, croit que Takaaki Nakagami sera également renouvelé.

Monster Energy Yamaha MotoGP (Yamaha) :
Maverick Viñales signé jusqu’à fin 2022.
Fabio Quartararo signé jusqu’à fin 2022.

Petronas Yamaha SRT (Yamaha) :
Pilote actuel : Franco Morbidelli. Le départ de Fabio Quartararo libère une place, qui pourrait revenir à Valentino Rossi s’il souhaite poursuivre sa carrière. L’Italien disposerait d’un soutien total de la part de l’usine Yamaha. Les négociations n’ont pas encore été entamées, mais difficile d’imaginer que Valentino Rossi recevra un non – d’autant plus que Yamaha s’y est engagé. À ses côtés, Petronas pourrait décider de conserver Franco Morbidelli ou faire grimper un jeune de la catégorie Moto2 (Jorge Navarro, Xavi Vierge…).

Pramac Racing (Ducati) :
Pilotes actuels : Francesco Bagnaia et Jack Miller. La situation de l’équipe officielle Ducati va influencer celle du team satellite Pramac. Jack Miller a pour objectif de devenir pilote d’usine, ce qui laisse entendre un départ prochain. Comme par le passé, Pramac pourrait faire appel à un pilote Moto2 pour le remplacer. Quant à Francesco Bagnaia, ses déclarations les plus récentes laissent entendre qu’il se verrait bien continuer dans le team italien.

Reale Avintia Racing (Ducati) :
Tito Rabat signé jusqu’à fin 2021.
Pilote actuel : Johann Zarco. Difficile de dire qui sera le coéquipier de Tito Rabat, car Johann Zarco a fait comprendre que son objectif n’était pas de s’éterniser chez Avintia, mais de prouver qu’il était encore rapide pour retrouver une place dans une équipe officielle.

Red Bull KTM Factory Racing (KTM) :
Pilotes actuels : Brad Binder et Pol Espargaro. Brad Binder étant rookie, et un enfant de la filière KTM (il y est depuis 2015 et y a roulé en Moto3 et Moto2), la logique voudrait qu’une deuxième année d’expérience lui soit accordée. D’autant plus si la saison 2020 n’est que partiellement disputée, en raison de l’épidémie de coronavirus. Voir Pol Espargaro renouvelé ne serait pas non plus une surprise, l’Espagnol étant une pièce importante du projet – il met comme réserve d’avoir une moto assez compétitive pour pouvoir rouler devant. Actuellement pilote satellite, Miguel Oliveira pourrait aussi toquer à la porte.

Red Bull KTM Tech3 (KTM) :
Pilotes actuels : Iker Lecuona et Miguel Oliveira. Il est encore tôt pour faire des prévisions au sujet du duo, en partie car Iker Lecuona vient à peine d’arriver. Mais avec le championnat actuellement paralysé par l’épidémie de coronavirus, il n’y a pour l’instant pas de raison de le mettre dehors alors qu’il n’a pas encore pu disputer une seule course. Quant à Miguel Oliveira, il a jusqu’à présent donné satisfaction aux patrons de l’équipe Tech3.

Repsol Honda Team (Honda) :
Marc Marquez signé jusqu’à fin 2024.
Pilote actuel : Alex Marquez. Le champion du monde Moto2 2019 doit encore faire ses preuves pour être prolongé, mais c’est rendu impossible par l’épidémie de coronavirus. La logique et les expériences passées incitent toutefois à penser que le HRC va lui donner une extension de contrat, d’autant plus au regard du poids de son frère Marc dans les rangs de Honda.

Team SUZUKI ECSTAR (Suzuki) :
Alex Rins signé jusqu’à fin 2022.
Pilote actuel : Joan Mir. Suzuki a déjà émis le souhait de conserver les deux pilotes espagnols, et un premier a été renouvelé. Les probabilités que Joan Mir suive sont élevées, lui qui monte en puissance, se sent bien sur la Suzuki et a délivré une pré-saison 2020 prometteuse.

Espargaro : « Honda pourrait être une bonne option, mais… »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de