La KTM de 2020 « entre les mains de Pedrosa »



Les difficultés de Johann Zarco, l’apport de Dani Pedrosa, les spéficités de la RC16… Sebastian Risse, directeur technique du projet KTM MotoGP, a fait le point sur Crash.net. Voici ce qu’il faut retenir.

Johann Zarco, sur le départ : « Johann n’a pas encore trouvé la bonne voie, de son côté et cela vaut aussi pour nous. Ses retours pour le développement sont très appréciés, nous essayons beaucoup de choses, mais les résultats ne reflètent pas les changements. (…) Hafizh Syahrin arrive d’un environnement similaire à celui de Johann, et cela se confirme dans la plupart de ses commentaires. »

Pol Espargaro, 10e du championnat : « Pol a eu une saison difficile l’an dernier avec des blessures, et cette année vous le voyez à un autre niveau. De notre point de vue, cet hiver il a passé un cap. La moto n’est toujours pas au niveau que nous souhaiterions, mais Pol l’utilise de manière brillante. Quand queque chose ne fonctionne pas bien, vous pouvez quand mème vous battre pour le top-10. C’est vraiment un grand pas en avant de fait. »

Dani Pedrosa, l’essayeur : « Il est le pilote le plus utile sur les parties moteur et électronique, où il a beaucoup plus d’expérience que nos pilotes de GP et que Mika Kallio. Tous les pilotes ne vont pas ressentir chaque avancée comme lui les ressent, mais si vous faites un pack de dix modifications et que vous les donnez aux pilotes, ils peuvent dire ‘Ah, voilà, c’est ce que je cherchais’. Cela a été l’un de nos axes de travail cette saison.

Nous allons tester ce package dès que possible, également avec les pilotes de GP. La moto de l’an prochain est aussi en grande partie entre les mains de Pedrosa. »

Le développement : « Nous avons d’un côté Pol et aussi Mika qui se concentrent beaucoup sur le grip à l’arrière. Puis nous avons les pilotes qui viennent de chez Yamaha, qui se concentrent plus sur comment avoir une moto plus facile, plus maniable et plus facile à faire virer. C’est clair, il faut beaucoup forcer sur la moto pour en tirer quelque chose. Tous les pilotes ne peuvent en arriver là et sont préparés pour arriver à cette limite.

Nous devons soutenir Pol dans ce dont il a besoin, il est assez unique dans son pilotage mais c’est lui qui nous ramène les résultats pour le moment. Et d’un autre côté, il faut aussi aider les autres pilotes. »

Pas de châssis en alu, ni de suspensions Öhlins : « Nous travaillons sur différents concepts de suspension, mais c’est clair que nous allons continuer avec WP. Tout comme pour le châssis, nous avons un développement constant mais nous ne voulons pas passer à l’aluminium. Nous croyons fermement que nous pouvons atteindre nos objectifs avec un cadre en acier. Il s’agit de trouver les bons objectifs et de les atteindre. Nous travaillons là-dessus. »

Zarco : où aller en 2020 ? « On y réfléchit »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

Invitatiоn à un Sex Club Privé –> http://www.kisstok.com

Katie

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store