La limite d’âge bientôt relevée dans la plupart des championnats



À partir de 2023, seuls les vainqueurs des compétitions JuniorGP, championnat d’Europe Moto2 et Red Bull MotoGP Rookies Cup pourront entrer en championnat du monde avant d’avoir 18 ans.

La saison 2022 sera la dernière où des pilotes âgés de 16 ans évolueront en championnat du monde, comme c’est actuellement le cas pour – entre autres – Zonta van den Goorbergh en Moto2, ou Taiyo Furusato en Moto3. L’âge minimum va être relevé dans la plupart des catégories GP et pré-GP, comme décidé après les multiples accidents mortels où ont été impliqués de jeunes pilotes l’an dernier.

À partir de 2023, il faudra avoir au minimum 18 ans pour courir dans les championnats du monde Moto3, Moto2 et MotoGP. Des dérogations seront accordées aux vainqueurs des compétitions pré-GP. Le champion d’Europe Moto2 pourra passer en mondial Moto2 à 17 ans. Ceux qui auront remporté la Red Bull MotoGP Rookies Cup et/ou le JuniorGP pourront intégrer le mondial Moto3 à 16 ans en 2023, ou 17 ans en 2024. Dans le paddock WorldSBK aussi, il faudra désormais être âgé de 18 ans pour entrer en championnat du monde Supersport.

Des changements sont également à venir dans l’antichambre des Grands Prix. Il faudra avoir 16 ans pour rouler en JuniorGP (Moto3) et en championnat d’Europe Moto2, et 15 ans pour la Red Bull MotoGP Rookies Cup. Quant aux autres compétitions pré-GP (European Talent Cup, British Talent Cup, Northern Talent Cup, Asia Talent Cup…), elles sont concernées par l’imposition d’un âge minimum de 14 ans sur les circuits de type Grand Prix, y compris ceux qui ont obtenu une homologation de grade A, B ou C.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires