La pseudarthrose de Marquez peut avoir été causée par son infection



Une infection a été détectée dans la fracture à l’humérus de Marc Marquez. On ne sait pas encore d’où elle vient, mais il est possible qu’elle soit la cause de la non-consolidation des os du pilote Honda, qui l’a contraint à effectuer une troisième opération en décembre.

Marc Marquez a subi une nouvelle intervention chirurgicale à l’humérus droit le 3 décembre. Il s’agissait de sa troisième opération du bras en l’espace de quatre mois. La raison : une pseudarthrose, c’est à dire une mauvaise consolidation des os de son humérus, cassé le 19 juillet puis opéré une première fois le 21 juillet, une deuxième le 3 août.

Quarante-huit heures après cette nouvelle intervention, Honda annonçait qu’une infection avait été découverte dans la fracture du pilote catalan. On n’en connaît pas encore l’étendue exacte, ni les conséquences qui vont en découler, mais il doit rester hospitalisé à l’hôpital international Ruber de Madrid, où il suit un traitement antibiotique.

Les questions relatives à cette infection sont nombreuses. La première : comment Marc Marquez a-t-il été contaminé ? La réponse ne peut encore être donnée. Il est possible que cela se soit produit lors de l’une des deux opérations menées cet été, après son accident du Grand Prix d’Espagne puis sa tentative de retour au Grand Prix d’Andalousie. Possible, mais pas certain.

La deuxième, évidente : la non-consolidation des os de Marc Marquez a-t-elle été causée par cette infection ? En d’autres termes, cette infection est-elle responsable du besoin d’une troisième opération ? Là encore, c’est une possibilité, expliquent plusieurs médecins. Nous avons à nouveau choisi d’extraire certaines déclarations faites au journal As par Angel Villamor, traumatologue expérimenté, directeur médical de la clinique IQtra Médecine Avancée de Madrid et délégué médical espagnol à la Fédération internationale de motocyclisme.

Oui, une infection « est un facteur qui augmente le risque que le processus de consolidation se prolonge, et donc que la formation du cal osseux soit plus lente », confirme-t-il. Les germes peuvent empêcher la formation du cal osseux, causer une pseudarthrose et conduire au besoin d’une nouvelle intervention chirurgicale. Le mal osseux de Marc Marquez « pourrait avoir une origine infectieuse, mais il pourrait aussi s’agir d’un facteur mécanique qui a été résolu avec cette dernière opération ». Angel Villamor précise que la situation s’est aussi compliquée parce que les infections dans l’os sont difficiles à guérir, car l’os est un tissu doté de peu de vaisseaux sanguins.

Il arrive également que la bactérie s’installe dans la plaque métallique insérée dans le corps pour soigner la fracture, « même plus facilement que dans l’os ». Si tel est le cas, Marc Marquez pourrait avoir besoin d’une quatrième opération, où on lui retirerait cette plaque pour essayer une autre méthode chirurgicale. Le docteur parle notamment de vis disposés d’une certaine manière, afin de ne pas entrer en contact avec l’infection.

Si cette éventualité n’est pas exclue, il va cependant falloir attendre avant de l’envisager. La première tâche de l’équipe médicale est d’identifier la bactérie en question après l’avoir mise en culture. « Cela prendra au moins une semaine », informe-t-il. L’étape suivante sera la prescription du traitement antibiotique adéquat, « ce qui peut nécessiter quelques jours d’administration intraveineuse, puis plusieurs semaines supplémentaires par voie orale ». L’espoir est que l’antibiotique et les défenses naturelles du sextuple champion du monde MotoGP remportent leur combat sur l’infection, sans nécessité d’une nouvelle opération.

Retrouvez ci-dessous nos différents articles consacrés au dossier Marc Marquez :
Marc Marquez opéré une troisième fois de l’humérus
Qatar 2021 : Pour Marquez, le compte à rebours a commencé
Blessure, soins, retour : le cas Marquez expliqué par le Dr. Villamor
Marquez, retour précipité : « Le docteur doit savoir te freiner »
Une infection découverte dans la fracture de Marquez
Premier message de Marquez après sa troisième opération

Blessure, soins, retour : le cas Marquez expliqué par le Dr. Villamor

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
25 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] droit (soin d’une pseudarthrose), le pilote Repsol Honda a dû rester sur place quand une infection a été découverte à l’endroit de sa fracture. Mis sous antibiotiques, il a finalement […]

[…] réponse à ce fait était révélé début décembre : le champion catalan souffrait de pseudarthrose – mauvaise consolidation des os de son humérus –, et a dû subir une troisième intervention […]

download shibuya dating sim delux free

dating websites for free online

plenty of fish free online dating

christian dating for free login

dating websites for free

free men dating websites

free sex chat and dating

3 mois il y a

college dating site free

3 mois il y a

keto diet dangers

3 mois il y a

dr ken berry keto diet

keto vs atkins

2 mois il y a

gay dating websites skype https://freegaychatnew.com/

2 mois il y a

oregon dating gay https://gaychatrooms.org/

2 mois il y a

logo gay dating show https://gaychatgay.com/

1 mois il y a

world leading gay dating sites https://gaydatinglosangeles.com/

1 mois il y a

older gay men online dating https://gayonlinedating.net/

1 mois il y a

dating chinese gay men https://gay-singles-dating.com/

write a five paragraph essay https://essaywritercentral.com/

best custom essay writing services https://essayghostwriter.com/

write a essay https://essaysnet.com/

5 jours il y a

write essay online https://essaypoints.com/

4 jours il y a

write an analytical essay https://online2casino.com/

4 jours il y a

help with writing an essay https://onlinecasinos4me.com/