La saison 2020 de… Lorenzo Savadori



GP-Inside revient en décembre sur la saison 2020 des 27 pilotes qui ont participé à au moins un Grand Prix MotoGP cette année. Une saison 2020 qui a vu l’Italien Lorenzo Savadori faire ses premiers pas dans la catégorie.

Écrire le bilan de Lorenzo Savadori en MotoGP : voilà une chose sur laquelle personne n’aurait parié un an plus tôt.

Ancien pensionnaire du mondial Superbike (2016-2018), où il était arrivé grâce à sa victoire en Coupe du monde Superstock 1000 (2015), Lorenzo Savadori avait connu une année 2019 compliquée. Ses seules courses internationales furent celle de la catégorie MotoE, dont il termina seulement 16e. 2020 devait marquer son retour en WSBK avec le le Team Pedercini Racing. Il a finalement été mis à pied en plein hiver.

Son manager Fausto Gresini s’est alors activé, et une première porte de sortie lui a été trouvée chez Aprilia. Bradley Smith étant devenu plus ou moins pilote titulaire, du fait de la suspension d’Andrea Iannone, la firme italienne cherchait un nouvel homme pour remplir le rôle d’essayeur. Ce fut Lorenzo Savadori.

Mis à contribution lors des différents tests qui ont pu être organisés au fil des mois, le nouveau pilote Aprilia a également maintenu un bon niveau de forme en disputant le championnat d’Italie Superbike, au guidon de la RSV4 RF. Un championnat qu’il a remporté avec un total de 8 podiums en 8 manches, dont 6 victoires.

À la surprise générale, Bradley Smith a été écarté après les épreuves d’Aragon, et Lorenzo Savadori a été aligné pour les trois dernières courses MotoGP. Ses premières en catégorie reine. Elles se sont conclues sans point marqué (panne électronique à Valence 1, 18e place +a Valence 2, chute à Portimao), mais avec des progrès observés lors de la dernière des trois. De quoi lui faire dire qu’avec un peu plus de temps et d’expérience, il pourrait prétendre à devenir le coéquipier d’Aleix Espargaro en 2021.

Aprilia lui laissera peut-être sa chance. Peut-être, car les plans de la prochaine saison ne sont pas encore définis. Le constructeur italien a échoué à recruter les pilotes qu’il souhaitait – Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow, Joe Roberts, Marco Bezzecchi… –, et sélectionnera l’un des deux membres de son test team pour disputer la campagne 2021. Ce sera soit Bradley Smith, soit Lorenzo Savadori. Réponse en mars, après les derniers essais hivernaux.

Dans les deux cas, l’Italien devrait avoir d’autres opportunités de se montrer dans le futur. Car même s’il reste pilote d’essai, il pourra disputer jusqu’à six wild-cards en 2021. Les invitations, retirées en 2020 en raison de la crise sanitaire, seront à nouveau autorisées l’an prochain.

Lorenzo Savadori en 2020, c’est :
Courses : 3
Victoires : 0
Podiums : 0 (meilleur résultat : 18e à Valence 2)
Meilleurs tours : 0
Poles : 0
Premières lignes : 0 (meilleure qualification : 19e à Valence 1 & Portimao)
BMW M Award : Non-classé (0 pt)
Championnat : Non-classé (0 pt)

Faits notables :
– Premiers tours de roue en MotoGP début février à Sepang, sur l’Aprilia RS-GP. Il est devenu le pilote d’essai de la marque italienne.
– Première course en MotoGP à Valence, le 8 novembre.
– Chute à Portimao à 3 tours de l’arrivée alors qu’il était 17e, ce qui aurait été son meilleur résultat.
– Titre de champion d’Italie Superbike (CIV) obtenu en parallèle de son travail en MotoGP.

 

Au pied du mur, Aprilia à l’œuvre sur la RS-GP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store