La saison 2020 de… Mika Kallio



GP-Inside revient en décembre sur la saison 2020 des 27 pilotes qui ont participé à au moins un Grand Prix MotoGP cette année. Mika Kallio a dû attendre la finale du championnat, à Portimao, pour entrer en scène. 

Pilote d’essai KTM depuis fin 2015, Mika Kallio n’avait jamais aussi peu roulé qu’en cette année 2020. La faute, notamment, à la crise sanitaire.

Utilisé aux essais hivernaux de Sepang, en février, il a ensuite vu son travail stoppé par l’explosion de l’épidémie de Covid-19. Une partie des tests prévus a été annulée, et les wild-cards (invitations à participer à des Grands Prix) ont été interdits en MotoGP, afin de limiter le nombre de personnes dans le paddock. Or, il avait l’habitude d’en faire quelques-uns chaque année. À cela s’ajoute le fait que chez KTM, la priorité a été donnée à l’autre pilote d’essai, Dani Pedrosa. Il lui a ainsi été préféré sur certaines journées d’essais, par exemple au test de Portimao, organisé les 7 et 8 octobre.

Condamné à ne disputer aucune course cette saison, Mika Kallio a finalement pu s’aligner sur une grille de départ fin novembre. Le Finlandais a enfilé les couleurs de l’équipe Red Bull KTM Tech3 pour remplacer Iker Lecuona, positif au Covid-19, lors de la finale du championnat, à Portimao.

Ses derniers Grands Prix remontaient à plus d’un an en arrière, quand il avait fini la campagne 2019 à la place de Johann Zarco. Difficile de briller dans ces conditions. Il a toutefois réussi à réduire l’écart avec les leaders, passant de 3,7 secondes après la FP1 à 2,6 secondes à la fin des essais libres. Mika Kallio a fini dernier des qualifications mais terminé 17e en course, profitant notamment des chutes devant lui. Il a devancé sur la ligne Tito Rabat, vaincu pour un petit millième.

Après ça, le Finlandais a eu droit à quelques jours de repos avant de boucler un ultime test à Jerez, en compagnie de Dani Pedrosa. D’autres échéances l’attendent en 2021, où il continuera à développer la KTM RC16, tandis que les wild-cards seront à nouveau autorisés. 2021 pourrait aussi le voir accomplir l’un de ses rêves : participer au Grand Prix de Finlande, prévu au KymiRing le 11 juillet, si le circuit obtient l’homologation.

Mika Kallio en 2020, c’est :
Courses : 1
Victoires : 0
Podiums : 0 (meilleur résultat : 17e à Portimao)
Meilleurs tours : 0
Poles : 0
Premières lignes : 0 (meilleure qualification : 22e à Portimao)
BMW M Award : Non-classé (0 pt)
Championnat : Non-classé (0 pt)

Faits notables :
– Peu de temps de roulage en tant que pilote d’essai, en raison de la crise sanitaire.
– Participation au Grand Prix de Portimao avec les couleurs de Tech3, en remplacement d’Iker Lecuona, forfait car positif au Covid-19.
– Wild-card attendu au Grand Prix de Finlande 2021, si l’épreuve est bien disputée.

Poncharal (Tech3) : « Les progrès faits par KTM sont les plus impressionnants de toutes les marques »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store